FLASH
[18/02/2019] A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 septembre 2013

 

Kotel-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Je suis – encore et toujours – surpris de constater que certains chrétiens se concentrent sur leur propre calendrier liturgique sans réaliser pour autant que la notion chrétienne du temps est une notion juive devenue notion judéo-chrétienne.

Le temps (en hébreu : sman) en général et le temps millénaire en particulier sont des notions d’origine juive. 2’000 ans avant la Thora. 2’000 ans pour la Thora. 2’000 ans après la destruction. 1’000 ans de Royaume de la Paix de Dieu. La Hannuka dure huit jours. L’octave de la Nativité et celle de Pâques, comme leur nom l’indique, durent aussi huit jours.

On peut toujours me rétorquer qu’il y a le calendrier du temps d’Alexandre le Grand et le calendrier de Saint Grégoire. Cela ne change rien au fait que le calendrier liturgique chrétien s’inspire de la notion juive du temps. Ainsi, la description du temps de la venue du Messie figure certes dans Matthieu 24, 37-38 et dans la Première Lettre de Saint Paul à Timothée 1. 4,3. Mais cette description figure aussi dans Sanh. 97a.

Et quand j’écris ici sur la venue du Messie décrite par Saint Matthieu et Saint Paul, il s’agit bien entendu de sa venue en gloire à la fin des temps, et non pas, des 33 ans qu’il a passé sur terre il y a deux milles ans. C’est donc dans ce sens-là que je mets les deux évangélistes en concordance avec Sanh. 97a.

Le temps de la venue du Messie est un temps eschatologique au sens judéo-chrétien du terme et il s’agit là d’une anthropologie qui concerne et les Juifs, les peuples des Nations, et donc l’humanité entière.

Dans cette perspective eschatologique et anthropologique, il ne nous appartient pas de juger par anticipation qui sera prêt et qui ne le sera la pas, qui sera converti et qui ne le sera pas. Abraham et Moïse sont déjà dans la demeure du Père aux côtés des saintes et des saints, chose dont l’Eglise catholique n’a jamais douté.

Pour relier tout cela à Israël, je suis surpris de devoir constater que nombre de chrétiens ne voient pas, dans le temps d’Israël qui s’écoule, un signe évident de la présence de Dieu. Lors de la guerre d’indépendance, les Juifs Israéliens ont remporté la victoire alors qu’ils combattaient les forces mahométanes à 1 contre 310.

En 1967, ils ont mis seulement six jours, face aux forces mahométanes venues anéantir Israël et son peuple, pour récupérer les terres bibliques de Judée et de Samarie, la vieille ville de Jérusalem et la place du Temple. Après avoir prié chaque année pendant 2’000 ans, les Juifs sont retournés à Sion.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :