FLASH
[24/11/2017] Egypte : nouveau bilan de l’attentat contre la mosquée Al-Rawda du Sinaï : 235 morts  |  L’auteur des tags Juif à Marseille est un juif. Taré ! Cela ne réduit hélas pas la haine anti juive ds militants islamistes  |  Egypte: attentat mosquée du Sinaï nouveau bilan 184 morts , 180 blessés – belle opération de paix et tolérance  |  La manifestation de Génération Identitaire interdite samedi à Paris, mais celles des islamistes qui hurlent mort aux juifs sont autorisées  |  Religion d’amour : Egypte – au moins 50 morts, des dizaines de blessés dans une attaque contre une mosquée dans le nord du Sinaï  |  Un policier a été condamné à 6 mois ferme pour avoir donné une gifle à un migrant  |  L’Iran interdit les lunettes de soleil et le vernis à ongle aux femmes, considérés comme ‘érotique’  |  [23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 septembre 2013

 

Kotel-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Je suis – encore et toujours – surpris de constater que certains chrétiens se concentrent sur leur propre calendrier liturgique sans réaliser pour autant que la notion chrétienne du temps est une notion juive devenue notion judéo-chrétienne.

Le temps (en hébreu : sman) en général et le temps millénaire en particulier sont des notions d’origine juive. 2’000 ans avant la Thora. 2’000 ans pour la Thora. 2’000 ans après la destruction. 1’000 ans de Royaume de la Paix de Dieu. La Hannuka dure huit jours. L’octave de la Nativité et celle de Pâques, comme leur nom l’indique, durent aussi huit jours.

On peut toujours me rétorquer qu’il y a le calendrier du temps d’Alexandre le Grand et le calendrier de Saint Grégoire. Cela ne change rien au fait que le calendrier liturgique chrétien s’inspire de la notion juive du temps. Ainsi, la description du temps de la venue du Messie figure certes dans Matthieu 24, 37-38 et dans la Première Lettre de Saint Paul à Timothée 1. 4,3. Mais cette description figure aussi dans Sanh. 97a.

Et quand j’écris ici sur la venue du Messie décrite par Saint Matthieu et Saint Paul, il s’agit bien entendu de sa venue en gloire à la fin des temps, et non pas, des 33 ans qu’il a passé sur terre il y a deux milles ans. C’est donc dans ce sens-là que je mets les deux évangélistes en concordance avec Sanh. 97a.

Le temps de la venue du Messie est un temps eschatologique au sens judéo-chrétien du terme et il s’agit là d’une anthropologie qui concerne et les Juifs, les peuples des Nations, et donc l’humanité entière.

Dans cette perspective eschatologique et anthropologique, il ne nous appartient pas de juger par anticipation qui sera prêt et qui ne le sera la pas, qui sera converti et qui ne le sera pas. Abraham et Moïse sont déjà dans la demeure du Père aux côtés des saintes et des saints, chose dont l’Eglise catholique n’a jamais douté.

Pour relier tout cela à Israël, je suis surpris de devoir constater que nombre de chrétiens ne voient pas, dans le temps d’Israël qui s’écoule, un signe évident de la présence de Dieu. Lors de la guerre d’indépendance, les Juifs Israéliens ont remporté la victoire alors qu’ils combattaient les forces mahométanes à 1 contre 310.

En 1967, ils ont mis seulement six jours, face aux forces mahométanes venues anéantir Israël et son peuple, pour récupérer les terres bibliques de Judée et de Samarie, la vieille ville de Jérusalem et la place du Temple. Après avoir prié chaque année pendant 2’000 ans, les Juifs sont retournés à Sion.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz