Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 septembre 2013
2011berlin_149
Nazis contre nazis

Les loups sont entrés dans Paris. 38 loups exactement, fascistes d’extrême gauche, qui s’apprêtaient à faire une descente dans un bar du 15e où se réunissent des militants opposés au mariage homosexuel.

« Ils se rendaient dans cet établissement clairement pour en découdre. Mais il n’y a pas eu d’affrontement, ni de bagarre entre les deux camps », car les prédateurs ont été interpelés par la police lors d’une manifestation en hommage à un rappeur grec tué par un membre du parti néonazi grec Aube dorée.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Samedi dernier, 9 extrémistes de gauche avaient été interpelés après qu’ils se soient frottés à des militants d’extrême droite, et 4 de leurs manifestations ont été interdites, en septembre, en raison de risques élevés d’affrontements violents.

La gauche nostalgique des heures les plus sombres de son histoire n’en finit plus de se réincarner dans des groupuscules ultra-violents, protégés par une presse attendrie et un PS ravi de ce réservoir d’électeurs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

24
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz