Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 septembre 2013

Peshawar-Blast

Mise à jour à 18h53 (heure de Paris) : le bilan s’est agravé, et l’on compte maintenant 78 morts, y compris 34 femmes et 7 enfants.

A Peshawar, au Pakistan, deux jihadistes ont fait exploser leurs ceintures d’explosifs à l’extérieur d’une église, ce dimanche, tuant au moins 60 personnes et faisant plus de 120 blessés.

Cette explosion rappelle l’urgence de la menace terroriste de la religion de paix et d’amour, d’autant que le gouvernement est très critiqué pour sa tentative de négociation d’une paix avec les taliban.

L’attaque a été déclenchée alors que des centaines de fidèles sortaient de l’église de Kohati, selon l’administrateur du gouvernement, Sahibzada Anees.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Il y a une des explosions, et ce fut l’enfer pour nous tous », a déclaré Nazir John, qui était dans l’église avec au moins 400 personnes. « Quand j’ai reprise mes esprits, je n’ai vu que de la fumée, de la poussière, du sang et des gens hurlants. J’ai vu des morceaux de corps humain et du sang partout autour de moi. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz