Publié par Gaia - Dreuz le 23 septembre 2013

Un homme de 55 ans a tué un homme qu’il croyait être l’amant de son épouse, avant de tirer dans les jambes de celle-ci et d’aller se suicider, lundi en Haute-Loire.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le forcené a fait irruption lundi à 9 heures au domicile de l’amant supposé de la femme, à Beauzac (Haute-Loire), pour le tuer avec une arme, avant de se rendre dans une autre maison où sa femme faisait des ménages et de lui tirer dans les jambes.

Il s’est donné ensuite la mort dans le jardin de cette maison.

Les gendarmes avaient récemment perquisitionné le domicile du meurtrier, où ils avaient confisqué des armes à feu. Il était connu pour être violent lorsqu’il avait consommé de l’alcool.

L’épouse, âgée d’une cinquantaine d’années, venait de quitter son mari.

Après avoir tué l’amant supposé au lieu dit «La Grange» à Beauzac, il s’est rendu sur le lieu de travail de son épouse, qui faisait à ce moment-là le ménage dans une maison à Pirolles.

Il lui a alors tiré un seul coup de feu dans les jambes. Sérieusement blessée à la cuisse, elle a réussi à alerter par téléphone sa soeur qui a prévenu les secours. Elle a été transportée par hélicoptère à l’hôpital de Saint-Etienne.

La gendarmerie a de son côté retrouvé le corps du mari dans le jardin de la maison où travaillait sa femme.

Le procureur de Haute-Loire s’est déplacé sur place.

http://www.ledauphine.com/france-monde/2013/09/23/drame-conjugal-en-haute-loire-deux-morts-et-une-femme-grievement-blessee

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz