Quantcast
FLASH
[21/06/2019] Reuters: L’Iran a reçu un message de #Trump via Oman durant la nuit, l’avertissant d’une attaque imminente contre l’Iran, selon des responsables du gouvernement iranien  |  [20/06/2019] #Trump affirme que ceux qui ont détruit un drone américain au Moyen Orient ne l’ont pas fait intentionnellement et que l’Iran n’est pas impliqué  |  9 terroristes recherchés, arrêtés en Judée et Samarie  |  [19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 septembre 2013

images

« S’il y a un pou, un médiocre, un magasinier, un voleur, un bouffon, c’est toujours un islamiste», avait tweeté Fazil Say dans une Turquie de plus en plus islamiste.

Un tribunal stambouliote a confirmé vendredi la condamnation à dix mois de prison avec sursis prononcée en avril contre le célèbre pianiste turc Fazil Say, accusé d’insulte à l’islam. Le premier jugement avait été invalidé en appel.

La cour a condamné M. Say, qui n’était pas présent à l’audience, à dix mois d’emprisonnement, avec un sursis-mise à l’épreuve de deux ans, a affirmé l’avocate du pianiste, Meltem Akyol. La juriste a indiqué que cette décision ouvrait la voie à un appel devant la Cour de cassation.

M. Say avait publié des tirades provocatrices contre les islamistes sur Twitter.

Il avait été condamné en avril à dix mois de prison avec un sursis-mise à l’épreuve de cinq ans pour «insulte aux valeurs religieuses d’une partie de la population».

Un autre tribunal saisi en appel avait annulé le 26 avril ce premier jugement en raison d’un «vice de procédure» et renvoyé le dossier à une cour de première instance. Connu pour son athéisme militant, le pianiste virtuose a été poursuivi sur la plainte de trois particuliers qui s’estimaient insultés par ses propos.

Condamnation politique

Dans l’acte d’accusation dressé contre Fazil Say, 43 ans, sont recensés des tweets tels que «je ne sais pas si vous vous en êtes aperçus, mais s’il y a un pou, un médiocre, un magasinier, un voleur, un bouffon, c’est toujours un islamiste».

Il s’était aussi moqué de l’appel à la prière du muezzin, citant des vers du grand poète persan du XIe siècle, Omar Khayyam.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Présent à la seule première audience du procès en octobre 2012, Fazil Say avait clamé son innocence en assurant qu’aucun de ses messages «n’avait pour objectif d’insulter, d’humilier» l’islam et ses fidèles.

«ils veulent me faire croire en Dieu en me faisant passer un an et demi en prison»

Lors d’un entretien télévisé, il avait accusé quelques semaines plus tard le Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir depuis 2002 d’être à l’origine des poursuites lancées contre lui. «C’est politique, tout ça», avait-il affirmé, «ils veulent me faire croire en Dieu en me faisant passer un an et demi en prison».

Sa condamnation en avril a suscité une volée de critiques contre la Turquie, régulièrement épinglée par les ONG de défense des droits de l’Homme pour ses atteintes à la liberté d’expression. La Commission européenne s’était déclarée «préoccupée» et avait appelé Ankara à respecter «pleinement» la liberté d’expression – ce qu’elle est s’empressée de ne pas faire.

Source : http://mobile.arcinfo.ch

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz