FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 septembre 2013

 

Obama-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Au premier jour de L’Assemblée générale de l’ONU, ce mardi, Obama a réclamé une résolution ferme du Conseil de sécurité de l’ONU sur l’élimination des armes chimiques en Syrie avec des conséquences pour le régime Assad s’il ne tient pas parole.

« Il faut une résolution ferme du Conseil de sécurité pour vérifier que le régime Assad tient ses engagements », a déclaré Obama à la tribune de l’ONU, jugeant que la communauté internationale n’avait pas été à la hauteur face à la tragédie syrienne.

Obama a par ailleurs estimé qu’il fallait essayer la voie diplomatique avec l’Iran, tout en soulignant que les différends USA-Iran ne seraient pas résolus du jour au lendemain. Obama se veut donc ferme avec la Syrie tout en baissant sa garde face à l’Iran. L’Assemblée générale de l’ONU qui débute aujourd’hui commence mal…

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz