FLASH
[22/09/2018] Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 septembre 2013

Palestine land 1946 2015

Les 29 et 30 septembre se tiendra à Tel Aviv – oui à Tel Aviv et non pas à Téhéran ou dans les bureaux des antisémites d’Europalestine, une conférence destinée à organiser le retour des « réfugiés » palestiniens, fabriqués par la plus ignoble réalisation anti-juive depuis la Shoah : l’UNRWA.

Qu’est ce que l’UNRWA ?

C’est l’agence spécifique de l’ONU pour les réfugiés « palestiniens » – tous les autres réfugiés du monde, de tous les pays du monde, sont gérés par une et une seule agence de l’ONU, l’UNHCR. Sauf les « Palestiniens ».

Que fait l’UNRWA ?

• Elle a décidé que les enfants, les petits enfants, les descendants, des « réfugiés palestiniens » sont aussi des réfugiés. AUCUN autre groupe de réfugiés au monde, AUCUN autre peuple, ne bénéficient de cette anachronique invention : des réfugiés de pères en fils (donc tout l’inverse d’un réfugié).

• C’est la première peau de banane que l’ONU a trouvé pour tenter de dissoudre le peuple juif sur sa terre, car ces « réfugiés palestiniens », qui étaient une poignée en 1948, sont maintenant … 5 millions, évidement.

• Par comparaison, si cette loi d’exception était appliquée aux autres réfugiés du monde (et pourquoi ne le serait-elle pas ?), ils seraient aujourd’hui 490 millions et des pays entiers en verraient leur identité bouleversée.

• Seconde peau de banane jetée sous les pas du peuple juif à qui décidément beaucoup ne pardonnent pas qu’il ait récupéré sa terre, l’UNRWA a adopté une définition unique pour les « réfugiés palestiniens » :  est « réfugié palestinien » toute personne qui se trouvait en Palestine entre juin 1946 et mai 1948. 

Pourquoi des réfugiés après seulement 2 ans de présence dans le pays ?

• Parce qu’avant, ils n’étaient pas là !

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

• Parce que si l’on appliquait aux « Palestiniens » les critères de l’ensemble des peuples réfugiés du monde, ils seraient quelques centaines au plus – pas assez pour menacer les Juifs.

• Parce que la très grande majorité des « palestiniens » était des travailleurs immigrés venus des régions voisines pour bénéficier de la manne économique apportée par le travail et l’économie juive – rien de nouveau.

• Parce que les habitants de Gaza venaient d’Egypte, les familles de Gaza portent d’ailleurs des noms de famille égyptiens, et les déclarations de leurs dirigeants font constamment référence à leur appartenance à l’Egypte (Arafat lui-même était égyptien).

• Parce que les habitants de Judée Samarie venaient de Jordanie, et dans les reportages d’époque, ils déclarent clairement être jordaniens.

Et rien d’autre. 

Adieu les fausses clefs anciennes accrochées aux murs des « palestiniens » nostalgiques d’un passé qui leur a été fabriqué sur mesure.

Pour revenir à la conférence :

« Mettre en œuvre le retour des réfugiés », c’est le titre de la conférence, a pour objectif de préparer la destruction du peuple juif, de l’identité juive, et d’Israël en tant qu’Etat juif, parce que les autres méthodes ont échoué.

Et cela se passe à Tel Aviv, et c’est la France qui paye – en partie – avec vos impôts, car l’association CCFD terre solidaire, l’un des sponsors, reçoit 368 000 euros de subvention annuelle de la France, et 1.1 million de l’UE.

Donc…

Les antisionistes de la conférence – non, les débats ne se veulent pas équilibrés car il sera aussi question du « nettoyage ethnique » fait par Israël – seront là pour remonter leurs troupes et examiner les pistes pour engloutir la nation juive. Les deux jours vont servir à trouver comment faire revenir ces « réfugiés palestiniens » sur « leurs » terres.

Le sort des Juifs, petit pays de 7 millions d’habitants, si 5 millions de musulmans arrivaient ? La conférence ne l’abordera pas. C’est un détail de l’histoire…

Voici la liste* des organisations européennes qui financent cette mise à mort programmée par Zochrot, une ONG israélienne d’extrême-gauche qui a une haine d’Israël digne d’un président iranien :

Fondation Financement de Zochrot
en 2012
Financement de Zochrot
(en 2011, shekels)
Subvention gouvernementale Religion
Misereor Non déclaré 271,773 Germany €113.8 mil (2012) Catholique
Christian Aid Non déclaré 147,371 UK £76,000,000 mil
Ireland £4,500,000
N. Ireland £3,000,000
Chrétien, sponsorisé par de nombreuses églises GB/Irlande
Broederlijk Delen €50,000(€40,000 du gouv. belge) 212,815 Belgique €6,891,347 Catholique
Rosa Luxemburg Foundation Non déclaré n/a Germany €42,111,310 (2011) Officiellement affiliée au SPD
Trocaire Non déclaré 100,972 Ireland €18,500,000
UK €5,200,000
Eglise catholique d’Irlande
HEKS Non déclaré 112,418 Suisse CHF 11,780,000 Protestant
CCFD Non déclaré 260,506 EU €1,105,000
France €368,000
Catholique. 29 organisations et églises catholiques.
Aid Non déclaré n/a Finlande €12,791,213 Associé avec l’église évangélique luthérienne de Finlande

Qui disait que les Européens ne changent pas, et qu’ils tentent d’exporter un nouvel holocauste vers le Proche orient ?

Lieu de la conférence ? 

Le dépliant (qui permet de s’inscrire) indique que la conférence se tiendra « à l’endroit où le village Shaykh Muwannis se trouvait jusqu’à la Nakba », c’est à dire au Musée Eretz Israel, 2 Haim Levanon street, Tel Aviv , à l’intérieur du Rothschild Auditorium.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://en.wikipedia.org/wiki/Palestinian_refugee#UNRWA

* cette liste a été rendue possible grâce au formidable travail de NGO Monitor

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz