FLASH
[18/02/2019] A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 septembre 2013

Les policiers de Limoges (Haute-Vienne) ont eu du fil à retordre mardi dans le centre ville. Plusieurs bagarres ont éclaté quasi simultanément dans différents quartiers de la ville, selon une information du journal le Populaire.fr. Ce sont des groupes de jeunes qui se sont affrontés; deux d’entre eux ont été blessés.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La première rixe a éclaté vers 17 heures. Un premier groupe de jeunes s’est affronté aux abords d’un lycée du centre-ville, a indiqué la police, précisant qu’aucun lycéen n’était impliqué dans la bagarre. Des témoins ont affirmé avoir vu une vingtaine de jeunes participer aux affrontements, la police évoquait de son côté une dizaine de personnes seulement.

Les affrontements se sont ensuite déplacés un peu plus loin dans le centre et à différents endroits de la capitale limousine, où d’autres jeunes se sont joints à la bagarre. Très rapidement, la police s’est déployée en masse en différents secteurs pour essayer de juguler cette escalade de violence. Interrogé par le journal local, un policier reconnaissait à chaud qu’il règnait une grande confusion sur les circonstances de cette rixe.

Des couteaux de cuisine retrouvés sur les lieux des affrontements

Deux jeunes ont été blessés par arme blanche – des couteaux de cuisine selon les premiers éléments de l’enquête – et hospitalisés au CHU de Limoges. Leur pronostic vital n’est pas engagé. Les couteaux ont été retrouvés sur les lieux des échauffourées par les forces de l’ordre.

Cinq jeunes, âgés de 18 à 22 ans, ont été interpellés. L’un d’entre eux au moins était porteur d’un couteau, selon le Populaire.fr. Tous ont été placés en garde à vue mardi soir. Les enquêteurs n’excluaient pas un règlement de comptes entre bandes rivales des quartiers sensibles de la ville.

Des témoins, interrogés par la police, ont également fait état d’échanges de tirs. Mais aucune arme n’a toutefois été retrouvée sur place. La police ou le Parquet de Limoges devraient normalement communiquer ce mercredi et en dire plus sur l’origine de cette bagarre.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/limoges-bagarres-en-serie-en-bandes-rivales-deux-blesses-25-09-2013-3168037.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :