FLASH
[20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  |  Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra 2,7 millions d’euros pour héberger 31 migrants  |  La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar el-Assad  |  Nantes : « On va tous vous tuer, Allahou Akbar », un musulman modéré menace de mort des militaires de l’opération Sentinelle sur le périphérique  |  Interview de Macron: La Maison-Blanche contredit le président et répète que les Etats-Unis ne resteront pas en Syrie  |  Cette nuit, et pour la 2e fois en 7 jours, israël a bombardé une base militaire près de Homs en Syrie  |  Le maire anti-israélien et pro-terroriste de Gennevilliers Patrice Leclerc a été interdit d’entrée en Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 septembre 2013

 

Al-Qaeda militants kill 24 civilians near Ras al-Ain

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  En Syrie, une douzaine de milices djihadistes, qui jusqu’à présent, étaient soit affiliées, soit proches, de l’Armée Syrienne Libre (ASL), une « armée » fournie en armes et financée par l’Arabie saoudite, le Qatar et la France, ces milices djihadistes viennent de rompre avec l’ASL pour s’allier aux milices terroristes du Front al-Nosra et donc à al-Qaïda. En clair, les milices djihadistes modérément extrémistes rejoignent les milices terroristes extrémistes.

C’est une très mauvaise nouvelle. En effet, cela fait, au total, quatorze milices extrémistes réparties sur plus de la moitié du territoire syrien. C’est aussi une très mauvaise nouvelle car cela fait, au total, quatorze milices extrémistes qui détiendront  —  et qui pour certaines d’entre elles détiennent déjà  —  des armes chimiques. Dans ce contexte explosif dans tous les sens du mot, revenons sur les attaques chimiques survenues en Syrie en mars et en août derniers.

Les échantillons de gaz sarin utilisé dans l’attaque chimique survenue le 21 août 2013 près de Damas sont identiques à la substance neurotoxique employée le 19 mars 2013 dans la banlieue d’Alep. Le type de gaz sarin employé en mars dans la banlieue d’Alep était artisanal. Le sarin utilisé le 21 août près de Damas était du même type, toutefois en concentration plus élevée qu’à Alep.

Fin mars, les autorités syriennes ont demandé à l’ONU d’enquêter sur l’attaque chimique survenue le 19 mars près d’Alep. Perpétrée par des miliciens djihadistes, l’attaque du 19 mars près d’Alep a fait 25 morts et 110 blessés. Pour enquêter sur l’attaque chimique de mars, les experts de l’ONU ne sont arrivés en Syrie que le 18 août, soit cinq mois après l’attaque, ce qui complique évidemment l’identification de substances chimiques.

Le 21 août, soit trois jours après l’arrivée en Syrie des experts de l’ONU, une attaque chimique d’envergure a été perpétrée près Damas. On peut donc légitimement envisager que l’attaque chimique du 21 août près de Damas était une provocation organisée par des miliciens djihadistes en vue de susciter une intervention militaire étrangère dans le conflit syrien.

Ce mois de septembre, les experts de l’ONU chargés d’enquêter sur l’attaque chimique survenue le 21 août près de Damas ont conclu dans leur rapport qu’il y avait bien eu usage d’armes chimiques, en particulier de gaz sarin. Mais les experts de l’ONU n’ont pas établi qui avait fait usage des armes chimiques. D’après les experts de l’ONU, les ogives retrouvées près de Damas pourraient aussi bien avoir été fabriquées de façon industrielle que de façon artisanale.

En résumé et en conclusion, il est désormais certain que 60% du territoire syrien soit contrôlé par des milices terroristes dotées d’armes chimiques. Félicitations à Barack Obama et à François Hollande !

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz