FLASH
[21/10/2018] Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 septembre 2013

13920703000513_PhotoI

Aller si loin dans la fabrication des faits donne un sentiment de dangereuse incertitude.

CNN est-il une agence d’information à ce point éloignée de la plus élémentaire éthique, qu’il n’a pas hésité pas à mettre dans la bouche du président iranien, un pays obsédé par la destruction d’Israël, et qui finance le terrorisme international, des mots d’apaisement et de modération qu’il n’a pas prononcé ?

FARS, l’agence d’information officielle iranienne, l’affirme, accuse CNN, et présente un démenti formel, suite à l’interview que le président iranien a donné à la chaîne américaine le 24 septembre dernier.

Voici la dépêche du gouvernement iranien (la version officielle en anglais, se trouve ici) :

Teheran – Après que CNN ait falsifié les déclarations du président iranien au sujet de l’holocauste, durant une interview diffusé mardi, des officiels iraniens réclament des sanctions et des poursuites judiciaires contre le réseau d’information américain.

« Après avoir déformé les propos de notre président, CNN doit être interdit, et une action légale doit être engagée » a déclaré le président de la commission des affaires étrangères et de la sécurité du parlement iranien Alaeddin Boroujerdi, hier samedi.

« Le comportement de CNN est une trahison de la confiance qui lui a été faite, et il doit être poursuivi et dénoncé », a ajouté Boroujerdi.

Mardi 24 septembre, Christiane Amanpour de CNN a fait une interview du président Rouhani, en marge de la 68e cession de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, qui n’a pas été uniquement mal traduite, mais qui a fabriqué et falsifié les remarques du président au sujet de l’holocauste.

« Bien que le président iranien n’ait pas reconnu l’holocauste, CNN a diffusé une traduction qui contient des mots et des phrases qui n’ont pas été prononcés par le président iranien. » .

Malgré les protestations de l’agence nationale iranienne FARS adressées à CNN, le réseau américain a refusé de modifier sa traduction et son reportage.

Plusieurs médias internationaux, y compris le Wall Street Journal, mentionnèrent les réclamations de l’Iran, et critiquèrent CNN.

FARS a demandé une nouvelle fois à CNN de corriger sa traduction, de rediffuser l’interview et de présenter des excuses.

CNN a refusé.


Cet incident est particulièrement préoccupant en ce qu’il érode la confiance que l’on accorde aux grands médias, auxquels il semble naturel de prêter un plus haut niveau d’éthique que des médias jadis respectés comme Le Monde ou la télévision française.

Il s’ajoute à une précédente manipulation : les vœux du nouvel an juif que le président Rouhani aurait présenté aux israéliens. Ils furent très largement évoqués dans les médias. Quand le démenti formel a été apporté par l’Iran, il a été totalement ignoré, et les esprits étaient marqués : preuve était faite, Rouhani est bien un président modéré.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les médias veulent à tout prix – y compris en inventant des propos qu’il n’a pas tenu, et en refusant de publier les démentis officiels, faire passer le nouveau président iranien pour ce qu’il n’est pas.

Les décideurs politiques, les diplomates et les dirigeants des Etats basent une part non négligeable de leurs décisions sur les informations diffusées par les agences d’information et les médias, car leurs agences de renseignement n’ont pas le privilège d’interviewer les terroristes et les chefs des régimes totalitaires.

Les opinions publiques se forment largement sur ce qu’elles voient et entendent à la télévision et à la radio.

Quand ces médias manipulent, inventent et déforment les propos de dirigeants de pays agressifs afin de les présenter comme modérés et inoffensifs, quand ils gomment la réalité pour forcer dans l’esprit du monde une réalité virtuelle qui sert leurs agendas, ils ne se contentent pas de confisquer la démocratie au profit de la propagande, ils mettent le monde en danger.

Le nazisme n’a pu se développer et déboucher sur la seconde guerre mondiale que par la fabrication, par les médias et les diplomates, d’un Hitler modéré et inoffensif.

Le mensonge de CNN est à ce niveau de gravité. Il est le second dans le sens de l’apaisement envers l’Iran en très peu de temps. Il ne sera pas le dernier.

Il faut ajouter ici que les déclarations génocidaires de l’Iran ont fait l’objet d’intenses efforts des médias pour en faire la propriété exclusive du président sortant, et non la ligne officielle de l’Iran.

Puisqu’il est impossible d’affirmer, en évoquant les propos du dirigeant du pays, l’intégriste Ali Khamenei, « qu’il n’est pas un vrai musulman et que l’islam, ce n’est pas cela mais une religion de paix », alors les médias cachent au public que le décisionnaire de l’Iran n’est pas son président, mais le guide suprême.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz