Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 septembre 2013

Algérie-école

3000 écoliers de 6 à 11 ans ont été tabassés par leurs enseignants pendant l’année scolaire 2012-2013, dénonce l’union nationales des associations de parents d’élèves d’Algérie, présidée par Ahmed Khaled.

Trois mille écoliers inscrits dans le premier cycle scolaire, frappés essentiellement par des femmes, de loin les plus violentes envers les enfants.

Ainsi cette professeur d’Alger qui a tiré une fillette de six ans par les cheveux avant de la jeter par terre.

Ou cette enseignante d’Annaba qui a frappé trois enfants de sept ans à la tête avec un bâton, provoquant des blessures.

Les immigrés d’origine algérienne qui vivent en France ont bien eu raison de fuir l’enfer algérien pour le paradis français.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Encore faudrait-il que certains d’entre eux cessent de s’acharner à vouloir transformer le paradis français en enfer algérien sur le sol français.

Cela ne semble pas être acquis pour tous.

Faut-il que les profs de l’éducation nationale tabassent leurs rejetons pour qu’ils commencent à comprendre ce qu’ils ont gagné au change, qu’ils montrent un peu de reconnaissance, et enseignent le respect de la France, des Français et de leurs institutions à leurs enfants ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Source : algerie-focus.com/blog/algerie-3000-enfants-tabasses-par-leurs-enseignants

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz