FLASH
[25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 30 septembre 2013

« On ne sait pas ce qui leur a pris, la cité des Broquetons est considérée comme un quartier plutôt tranquille. C’est loin d’être un coupe-gorge », s’étonne une source policière.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est que le samedi après-midi a été particulièrement agité entre les barres d’immeubles qui composent cette cité de Montfavet à Avignon. Tout commence aux environs de 15 heures. Une voiture de patrouille s’arrête dans le quartier. Les policiers décident de contrôler un jeune homme…

Une fouille sommaire met rapidement à jour ce qu’il dissimule : quelques barrettes de shit et un peu d’herbes de cannabis. Une vingtaine de grammes au bas mot.
Course-poursuite à pied entre les immeubles et confrontation

L’Avignonnais de 19 ans ne veut pas se faire passer les menottes. Il prend la fuite en courant. Un policier le prend en chasse. Une course de quelques centaines de mètres finalement remportée par le fonctionnaire. À l’usure. L’agent ramène le fuyard jusqu’au véhicule où l’attendent ses collègues. Mais ces derniers ont-ils déjà passé trop de temps dans la cité au goût de certains ? Ont-ils mis les menottes à un petit caïd des lieux qu’il fallait obligatoirement défendre ?

Car une bande d’individus surgit d’un coup pour en découdre. Les cailloux pleuvent autant que les insultes. Forcées de se replier, les forces de l’ordre embarquent leur suspect. Les fonctionnaires s’en sortent sans trop de dommage. Personne n’est blessé. Ils n’ont qu’une vitre de leur véhicule légèrement abîmée.
Des hommes de la Bac en renfort pour de nouveaux contrôles

Décidés à ne pas céder dans ce rapport de force, des policiers repassent dans le quartier aux environs de 18 heures. Nouveau contrôle d’identité. Un autre Avignonnais, cette fois-ci âgé de 18 ans, dissimule lui aussi quelques grammes de cannabis.L’annonce de son interpellation fait le tour de la cité à “vitesse grand V”. Nouvel attroupement. Seconde pluie de pierres. Excepté que cette fois-ci, l’un des participants est reconnu. Il était aussi du premier accrochage.

La brigade anticriminalité arrive en renfort pour l’interpeller. Portant à trois le nombre d’individus ramené dans les geôles en un après-midi. Longuement auditionné et après une nuit en cellule, le trio a été libéré hier matin. L’enquête se poursuit.

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2013/09/29/drogue-caillassages-et-arrestations-a-la-cite-des-broquetons

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz