FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Bely le 1 octobre 2013

Kaled Abdul- Wahab

Un seul pour la religion de paix de tolérance et d’amour, c’est bien peu, surtout comparé aux dizaines de milliers de Justes parmi les Nations de religion chrétienne.

Mais mieux vaut un que rien du tout.

Le médecin égyptien Mohamed Helmy, mort en 1982 après avoir passé l’essentiel de sa vie en Allemagne, a été distingué pour l’aide apportée durant la seconde guerre mondiale à une famille juive et le Mémorial Yad Vashem a, pour la première fois depuis sa fondation en 1953, décerné le titre de Juste parmi les Nations à un arabe.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Né à Khartoum en 1901, Mohamed Helmy est arrivé en Allemagne en 1922 pour y suivre des études de médecine, puis y démarrer une carrière prometteuse – jusqu’à l’arrivée des nazis au pouvoir. En 1937, ses origines arabes lui valent d’être chassé de l’Institut Robert Koch et rayé du système hospitalier. En 1939, il est arrêté en compagnie de plusieurs compatriotes, avant d’être libéré pour raison de santé.

Malgré ces démêlés, Mohamed Helmy cachera durant plus de deux ans la jeune Anna Boros, l’une de ses patientes juives, dans une cabane qu’il possède à Berlin.

«La gestapo savait que le docteur Helmy était notre médecin de famille et qu’il possédait une cabane, a-t-elle témoigné par la suite. Mais il est toujours parvenu à échapper à leurs interrogations.»

«Lorsque la pression devenait trop forte, il m’emmenait chez des amis qui me gardaient avec eux durant quelques jours. Le docteur Helmy a fait tout cela pour moi par pure générosité et je lui en serai reconnaissante pour l’éternité», a-t-elle indiqué, précisant que le médecin égyptien avait également secouru sa mère, son beau-père et sa grand-mère.

Anna Boros, devenue Anna Gutman, a par la suite émigré aux États-Unis, d’où elle a adressé dans les années 1960 plusieurs lettres au sénat allemand pour témoigner du courage du docteur Helmy. Ces courriers, découverts dans les archives officielles, ont récemment été transmis au Mémorial Yad Vashem.

Et de poursuivre pour remettre à sa place des pseudo-vérités annoncées au mois d’avril de l’année 2010 dans de nombreux médias.

« Si une soixantaine de musulmans, originaires pour la plupart d’Albanie ou de Bosnie, ont été distingués par le Mémorial, on ne comptait jusqu’à présent aucun arabe parmi les quelque 25.000 Justes. Une première requête avait certes été formée au milieu des années 2000 en faveur du fermier tunisien Khaled Abd el-Wahab, qui avait caché en 1943 une famille juive de vingt-quatre personnes. Après plusieurs mois d’instruction, son dossier avait toutefois été rejeté au motif que son geste ne l’avait, selon la commission compétente, pas exposé à un risque immédiat pour sa vie. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bely pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz