FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 octobre 2013

 

MLP

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  A l’occasion d’une réunion organisée au journal « L’express » avec des journalistes et des analystes d’opinion, la présidente du Front National, aujourd’hui, mercredi 2 octobre, a indiqué qu’elle contesterait, y compris par la voie judiciaire, l’étiquette « extrême droite » apposée à son parti (extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page). Une manœuvre destinée, selon elle, à donner au FN « une image bien crade » (Note de Michel Garroté – Certains membres et certains électeurs du FN, pas tous, certes, sont incontestablement christianophobes et judéophobes ; et c’est cela, la grande difficulté pour Marine Le Pen).

Son intervention n’est pas nouvelle. Régulièrement, la patronne du FN s’élève contre cette étiquette, estimant que le terme renferme « un jugement politique » et affirmant préférer l’expression « droite nationale ». Et avant elle, déjà, son père réfutait l’emploi d’extrême droite. Jean-Marie Le Pen déclarait d’ailleurs, en 1978, que le mot était équivoque dans la mesure où il comporte le mot extrême.

Plus de 30 ans plus tard, sa fille s’explique : son mouvement « respecte l’intégralité des règles républicaines ». C’est donc faire « preuve d’un grave défaut d’impartialité » que le ranger dans cette case. La présidente compte s’appuyer sur des termes péjoratifs (l’emploi du mot « raciste » par exemple) attachés à l’extrême droite dans des enquêtes d’opinion pour mener « des actions en justice ».

Marine Le Pen a également signé ce mercredi une nouvelle sortie contre Nicolas Sarkozy, dont elle estime qu’il rumine sa vengeance contre les dirigeants de l’UMP. La présidente du FN a estimé que Sarkozy fait beaucoup de mal à son camp avec ses « je reviens ou pas » qui tétanisent l’UMP.

Elle a ajouté que Sarkozy rumine sa vengeance à l’égard de François Fillon et Jean-François Copé, laissant suggérer que ni l’un ni l’autre n’ont les capacités d’être les rassembleurs de leur famille.

Quant au maire de Bordeaux, Alain Juppé, il « apparaît comme le sage, comme celui au-dessus du trio diabolique qui se met en place » à l’UMP, a-t-elle estimé, ajoutant que s’« il apparaît comme capable de pacifier », « je ne crois pas qu’il soit susceptible de représenter une espérance, c’est vraiment le passé », selon Marine Le Pen.

Revenant à Nicolas Sarkozy, la patronne du FN a assuré que son implication dans de nombreuses affaires politico-judiciaires l’empêcherait de revenir si tel est son souhait. «  Je ne crois pas à son retour, il ne pourra pas, il sera rattrapé par la patrouille », a-t-elle redit (fin des extraits adaptés ; voir ci-dessous lien vers source).

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0203041340805-marine-le-pen-signe-une-nouvelle-sortie-sur-sarkozy-612638.php

  

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :