FLASH
[18/08/2017] Quand il y a 1 attentat en Israël, Barcelone dit « les islamistes résistent aux crimes d’Israël ». Barcelone a commis quels crimes?  |  On peut supposer que le général Kelly a exigé le départ de Steve Bannon, conseiller de Trump  |  Après les attentats, la Pologne appelle l’UE à «fermer la porte» à l’immigration  |  Steve Bannon évincé de la Maison-Blanche. Pourrait retourner à Breitbart News  |  Venezuela : l’assemblée pro-gouvernement confisque le pouvoir à l’opposition  |  Sur Facebook, la députée du Missouri dit espérer que « Trump sera assassiné ». Le gouverneur demande sa démission  |  #Finland #Turku – bien qu’il ait hurlé Allahu Akbar, la police ne dit pas (encore) « le motif est terroriste »  |  #Finlande #Turku : nouveau bilan 2 morts, 8 blessés  |  #Allemagne, #Wuppertal : selon des témoins, l’attaque au couteau (1 mort 1 blessé) est lié à une dispute, pas à un attentat  |  #Allemagne, #Wuppertal, la police ne sait pas encore s’il s’agit d’un attentat terroriste (1 mort 1 blessé grave)  |  USA : l’Ohio se propose de classer les néo-nazis comme groupes terroristes  |  #Allemagne #Elberfeld : le motif de l’attaque n’est pas connu mais ne semble pas être terroriste  |  #Allemagne #Elberfeld : attaque au couteau – 1 mort, 1 blessé  |  #Turku #Finlande : Sécurité renforcée dans les gares et aéroports, d’autres jihadistes recherchés  |  #Finlande : la police recherche d’autres suspects  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 octobre 2013

Deux enfants d’une famille du petit village de Tartigny dans l’Oise ont vécu une matinée traumatisante, lundi dernier, à l’heure de se préparer pour l’école, selon le quotidien régional «Le Courrier Picard». Quatre cambrioleurs ont profité de l’absence du papa, chef d’entreprise à Breteuil, déjà au travail, et de celle de la maman, partie accompagner le troisième enfant au car scolaire, pour pénétrer dans la grande demeure familiale.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il est 8 heures du matin et les enfants de 9 et 11 ans finissaient tranquillement de s’apprêter lorsque quatre voleurs cagoulés et gantés entrent dans la maison. Surpris, les cambrioleurs, qui ne s’attendaient peut-être pas à tomber sur des occupants, conduisent les petits à l’étage, dans une chambre. Avec les moyens du bord, ils improvisent des liens et ligotent les enfants avec, entre autres, des écharpes. Presque attentionnés, les malfrats retournent une partie de la maison sans perdre de vue leurs petites victimes à qui ils iront jusqu’à apporter… des gâteaux et du lait !

Ils repartent bredouilles

Le fric-frac va tourner court quand la mère de famille revient chez elle et tombe sur le commando. Affolée, elle demande des nouvelles de ses enfants. Les cambrioleurs la contraignent à monter au premier étage pour les rejoindre, l’interrogent sur la présence d’objets de valeur. En vain. Ils finiront par prendre la fuite sans rien emporter.

L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Beauvais.

http://www.leparisien.fr/oise-60/oise-les-cambrioleurs-ligotent-les-enfants-02-10-2013-3189217.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz