FLASH
[22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 octobre 2013

Deux enfants d’une famille du petit village de Tartigny dans l’Oise ont vécu une matinée traumatisante, lundi dernier, à l’heure de se préparer pour l’école, selon le quotidien régional «Le Courrier Picard». Quatre cambrioleurs ont profité de l’absence du papa, chef d’entreprise à Breteuil, déjà au travail, et de celle de la maman, partie accompagner le troisième enfant au car scolaire, pour pénétrer dans la grande demeure familiale.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il est 8 heures du matin et les enfants de 9 et 11 ans finissaient tranquillement de s’apprêter lorsque quatre voleurs cagoulés et gantés entrent dans la maison. Surpris, les cambrioleurs, qui ne s’attendaient peut-être pas à tomber sur des occupants, conduisent les petits à l’étage, dans une chambre. Avec les moyens du bord, ils improvisent des liens et ligotent les enfants avec, entre autres, des écharpes. Presque attentionnés, les malfrats retournent une partie de la maison sans perdre de vue leurs petites victimes à qui ils iront jusqu’à apporter… des gâteaux et du lait !

Ils repartent bredouilles

Le fric-frac va tourner court quand la mère de famille revient chez elle et tombe sur le commando. Affolée, elle demande des nouvelles de ses enfants. Les cambrioleurs la contraignent à monter au premier étage pour les rejoindre, l’interrogent sur la présence d’objets de valeur. En vain. Ils finiront par prendre la fuite sans rien emporter.

L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Beauvais.

http://www.leparisien.fr/oise-60/oise-les-cambrioleurs-ligotent-les-enfants-02-10-2013-3189217.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz