FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 octobre 2013

Samedi dernier, une dizaine de personnes se sont affrontées devant la médiathèque.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une histoire de cœur serait à l’origine de la rixe qui a provoqué un émoi certain en centre-ville de Tarnos, samedi après-midi dernier.

Il était aux alentours de 14 h 30, face à la médiathèque municipale, quand les nombreux passants ont été les témoins malheureux d’un règlement de compte entre deux bandes rivales. Une dizaine d’hommes au total, dont l’une des bandes a rapidement pris le dessus sur son adversaire en raison de l’équipement de deux de ses membres. Une hache et une barre de fer, dont les coups se sont abattus sur la voiture et le scooter de la bande en déroute.

Interpellations lundi

Ces objets ont été abandonnés dans leurs fuites par leurs propriétaires, à l’arrivée de la patrouille de la police municipale et de la gendarmerie.

Confiée à cette dernière, l’enquête a permis l’interpellation rapide des auteurs de ces violences commises en plein cœur de ville, au milieu de familles et personnes âgées. Sept individus, identifiés comme les plus actifs au cours de l’échauffourée, ont été placés en garde à vue suite à leurs arrestations de lundi, effectuées par les gendarmes et leurs collègues du peloton de surveillance et d’intervention de Dax (PSIG).

À l’issue de leurs interrogatoires, quatre hommes ont été présentés au procureur de la République de Dax, Frédérique Porterie. Trois d’entre eux font partie de la bande équipée de la hache et de la barre de fer ; le quatrième est accusé d’avoir répondu par des coups de poing.

Âgés de 32 ans, pour le plus âgé, à 22 ans et domiciliés à Tarnos, Boucau et Saint-Pierre-d’Irube, tous sont défavorablement connus de la justice. Des casiers déjà chargés, un lourd passif fait de vols aggravés et de violences qui ont poussé mardi après-midi la représentante du ministère public à organiser au plus vite le jugement des mis en cause.

Ceux-ci se retrouveront ce jeudi après-midi à la barre du tribunal correctionnel de Dax pour une audience dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate.

http://www.sudouest.fr/2013/10/02/reglement-de-compte-face-a-la-mediatheque-1186153-3350.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz