FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 octobre 2013

_44375791_gaza_egypt_map416

L’Armée égyptienne envisage d’intervenir dans la bande de Gaza si les attaques dans la péninsule du Sinaï contre les troupes égyptiennes s’intensifient, ont déclaré des officiels des services de sécurité égyptienne hier mercredi 2 octobre.

Des avions de reconnaissance égyptiens ont d’ailleurs pénétré l’espace aérien de Gaza et fait des relevés précis de cibles potentielles à Rafah et Khan Younis, a indiqué l’agence d’information palestinienne Ma’an.

Les forces aériennes égyptiennes pourraient également frapper de véhicules qui se déplacent le long de la frontière pour livrer des marchandises de contrebande, suspectant le passage d’armement destiné aux attaques terroristes. D’autres tunnels de contrebande pourraient être détruits, et « toutes les options sont ouvertes », a indiqué une source des services de sécurité.

Selon les sources militaires égyptiennes, les attaques dans le Sinaï viennent autant d’organisations basées dans le Sinaï que dans la bande de Gaza, dont Ansar al-Sunna, affilié au Hamas, et Ansar Beit al-Maqdis. Le résultat est que pour maintenir le contrôle sur le Sinaï, l’armée égyptienne n’a pas d’autres choix que de bombarder tous les tunnels de contrebande et de frapper Gaza.

« L’armée égyptienne ne pense pas que la population de Gaza soit impliquée dans les violences du Sinaï, mais certaines factions soutiennent fortement des groupes qui y sont installés. Les tunnels jouent un rôle majeur dans le trafic entre les deux cotés, » a déclaré un officiel égyptien à Ma’an, ajoutant « de plus, le Hamas, bien que son implication soit limitée, est responsable du contrôle des tunnels ainsi que des factions terroristes qui opèrent à Gaza ».

Les militaires égyptiens accusent depuis début août le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, d’être derrière les violences qui ont été déclenchées après l’éviction du President Morsi.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

• Il est intéressant de constater que les groupes qui se disent pro-palestiniens restent d’une indifférence et d’un silence total lorsque ce ne sont pas les israéliens qui attaquent Gaza.

• Il est intéressant de noter que l’Egypte étant victime des mêmes attaques terroristes qu’Israël, venant du Hamas et de groupes affiliés, il envisage, comme seule solution, d’attaquer Gaza.

• Et il est remarquable de noter qu’aucun média n’en fait mention.

La raison est celle-ci : le paradigme simplificateur de la profession journalistique veut que l’on trouve, d’un coté, les criminels israéliens, et de l’autre, les pauvres palestiniens condamnés au terrorisme par désespoir face à l’inhumaine cruauté d’Israël.

Lorsque ce paradigme se heurte à une réalité différente : les attaques terroristes du Hamas contre l’Egypte ne peuvent pas être mises sur le dos du désespoir, et encore moins sur celui d’Israël, la profession journalistique se trouve dans l’obligation de censurer l’information – de la faire disparaitre. Elle n’existe pas. Ainsi le paradigme reste intact.

Si l’Egypte décide, dans quelques jours ou quelques semaines, de frapper Gaza, il y aura des morts civils car le Hamas utilise des boucliers humains comme stratégie pour décourager l’ennemi, et loge ses bases de lancement de missiles dans les quartiers les plus fréquentés. Dans le cas présent, cela ne sera pas dit par les médias, qui ont toujours rejeté les déclarations d’Israël à ce sujet.

Si l’Egypte, donc, décide de frapper Gaza, les médias ne pourront pas faire l’économie d’ignorer les évènements.

En revanche, ils minimiseront le nombre de morts civils, qui pourrait innocenter Israël des crimes dont il a été accusé.

Et ils brouilleront les cartes afin qu’aucun paralèle ne puisse être établi entre les interventions israéliennes contre le nid islamiste de Gaza, et celles de l’Egypte.

C’est là que les lecteurs qui n’ont pas le cerveau délavé se tourneront vers internet pour en savoir plus, pour savoir ce qui se passe vraiment. Ils trouveront sur internet les vraies informations, sourcées, factuelles, avec des liens vers les agences d’informations et les médias en langue anglaises qui publient ces informations que généralement les médias français cacheront.

Comme le présent article.

Les menaces de l’Egypte contre Gaza ne font pas la une de vos journaux télévisés n’est ce pas ?

Souvenez comme l’info passait en boucle et faisait les gros titres, lorsqu’Israël profèrait les mêmes menaces contre les mêmes islamistes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=635479

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz