Publié par Hervé Roubaix le 3 octobre 2013

viol-vip-blog-com-56301abcdefg

Un marin de Toulon a violé sa nièce mineure.

Il a été mis en examen ce mardi pour viols.

Circonstance aggravante, il est également accusé de corruption de mineur, et de détention d’images pédo-pornographiques – ce que les pouvoirs publics font de gros efforts à traquer, prévenir et punir.

L’information judiciaire a été ouverte comme une action criminelle.

Et bien un des juges des libertés et de la détention (JLD) de Toulon a remis le marin en liberté sous contrôle judiciaire (que les fonctionnaires disent ne pas avoir les moyens d’effectuer faute d’effectifs suffisants).

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Encore un coup des juges rouges qui veulent faire trembler les bourgeois et mener la société au bord du chaos ?

Si les parents de la prochaine victime violée par ce marin osent se plaindre que la justice ne les a pas protégés – comme c’est sa fonction – se retrouveront-ils sur un mur des cons à Toulon ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour www.Dreuz.info

laprovence.com

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz