FLASH
[21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 octobre 2013

 

Lampedusa-1

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Je lis aujourd’hui, dans la presse internationale, qu’une centaine de personnes ont perdu la vie et que trois millions de personnes sont affectées par les inondations qui frappent plusieurs pays de Sud-est Asiatique. Une centaine d’Asiatiques viennent donc de mourir. Et trois millions d’Asiatiques sont déplacés en raison de cette catastrophe naturelle.

Dans la presse française, je lis que Laurent Fabius relance, aujourd’hui vendredi, l’idée d’une réforme du droit de veto au sein du Conseil de sécurité de l’ONU, en raison des 120’000 morts en Syrie sur plus de eux ans. Dans la presse française, je lis surtout des tonnes d’articles sur le naufrage au large de Lampedusa qui a couté la vie à 130 personnes.

Pourquoi tant de bruit pour les 130 naufragés de Lampedusa ? L’émotion journalistique est-elle sincère ? Je crois plutôt qu’elle est idéologique. Nos journalistes estiment que le Vieux Continent est fait pour accueillir toute la misère de l’Afrique en particulier et du monde en général.

Nos journalistes estiment qu’une bonne partie de cette misère de l’Afrique et du monde est de la faute du Vieux Continent. Nos journalistes estiment que le problème a commencé avec la traite négrière, s’est poursuivi pendant la période de la colonisation et continue aujourd’hui avec le « néocolonialisme ».

A l’inverse du Pape François, dont la compassion est à la fois naturelle et surnaturelle, le bruit des journalistes, lui, comme la plupart des bruits du monde, ce bruit est aussi tonitruant qu’hypocrite. L’on peut certes faire plus pour les boat people de la planète. En la matière, l’Eglise fait déjà beaucoup.

Mais prétendre tous les accueillir en Europe est une imposture. Au demeurant, je vois mal les professionnels du tam-tam médiatique héberger à leur propre domicile ne serait-ce qu’un seul rescapé du naufrage. Ce n’est pas demain que nous lirons dans Le Monde : « Des journalistes hébergent des naufragés de Lampedusa ».

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz