FLASH
[20/01/2018] France : Mutinerie en cours à la prison de Maubeuge, des dizaines de détenus regroupés, forces de l’ordre sur place  |  [19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 6 octobre 2013

6469320-dans-l-aude-une-mairie-met-fin-aux-menus-specifiques-a-la-cantine

Pris à leur propre piège

Pierre Izard, le directeur général des services (DGS) de la commune de Lézignan dans l’Aude, a annoncé que la cantine scolaire ne servirait plus de menu de substitution sans porc pour les élèves.

Pas de sapins pas de halal

Le cohérent directeur a décidé d’appliquer le « principe de laïcité » que les musulmans brandissent pour faire supprimer les sapins de Noël des mairies.

Une dizaine de parents d’élèves musulmans ont appris la nouvelle, le 30 septembre, par courrier. Pierre Izard met les points sur les i et explique que « si le service ne vous convient pas, il vous appartiendra de prendre vos dispositions pour assurer la restauration de votre enfant ».

L’on pourrait ajouter que si la laïcité ne leur convient pas, les pays musulmans où ces familles pourront librement pratiquer leur religion ne manquent pas, et à moins d’être masochistes, ils auraient tort de se priver d’émigrer vers des cieux plus tolérants.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une mère musulmane s’est d’ailleurs plaint de la rudesse du procédé, comme si son pays d’origine pouvait servir d’exemple : « les mots sont vraiment mal choisis. Qu’ils ne veuillent plus servir de repas sans viande ou sans porc en vertu d’un principe de laïcité, je comprends, mais qu’il le dise de cette manière et sans prévenir, c’est choquant », a réagi la mère.

Spécialistes de la victimisation, plusieurs parents d’élèves ont pris contact avec le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) pour signaler cette mesure.

Mais bien-sûr ! Contrariez les musulmans dans leurs demandes de transformer les pays qui les ont généreusement accueillis et à qui ils pourraient être reconnaissants de les avoir sortis de la dictature et de la misère de leurs épouvantables Algérie ou Maroc d’origine, et vous êtes islamophobes !

Et le CCIF, jamais en retard d’un prétexte pour stigmatiser les Français d’origine, au lieu d’expliquer aux minorités visibles le respect qu’ils doivent envers ceux qui les ont accepté, ont décidé de pleurnicher avec les professionnels de la victimisation et affirment que la décision « pose une fois de plus la question du principe de laïcité si souvent détourné de son sens premier pour être ensuite utilisé comme un outil d’exclusion, de contrainte et de discrimination ».

La réalité que le CCIF ne dit pas est que l’islam tente de faire reculer la république pour lentement imposer la charia, et que là sont les bases du vrai problème. Ce que le CCIF ne dit pas non plus est que de plus en plus de musulmans refusent de s’assimiler, vivent en communauté fermées, et rejettent jusqu’à la démocratie qui heurte de plein fouet les principes du coran.

Apeuré, le maire de Lézignan-Corbières, Michel Maïque, contredisant son DGS, a indiqué que « la municipalité n’a jamais changé de position sur le sujet, nous continuons à servir des menus sans cochon aux enfants musulmans ».

Pas du tout ! a rétorqué le DGS : « Nous avions eu des soucis avec une paire de parents. Parfois, à l’instant T, il n’était pas possible de répondre à cette demande (de deuxième repas, ndlr). J’ai été obligé de cesser tout cela et de mettre chacun devant ses responsabilités », mais devant les pressions des bien-pensants Pierre Izard a été contraint de reculer : « Nous sommes en train de porter remède. Nous avons demandé de développer des solutions, pour à l’avenir répondre à ces problématiques », a rassuré M. Izard.

Tenez bon Mr Izard, la république ne doit plus reculer. Aujourd’hui le cochon, demain le voile, après demain les classes garçons et filles séparées, et puis quoi encore ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz