FLASH
[23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 6 octobre 2013

6469320-dans-l-aude-une-mairie-met-fin-aux-menus-specifiques-a-la-cantine

Pris à leur propre piège

Pierre Izard, le directeur général des services (DGS) de la commune de Lézignan dans l’Aude, a annoncé que la cantine scolaire ne servirait plus de menu de substitution sans porc pour les élèves.

Pas de sapins pas de halal

Le cohérent directeur a décidé d’appliquer le « principe de laïcité » que les musulmans brandissent pour faire supprimer les sapins de Noël des mairies.

Une dizaine de parents d’élèves musulmans ont appris la nouvelle, le 30 septembre, par courrier. Pierre Izard met les points sur les i et explique que « si le service ne vous convient pas, il vous appartiendra de prendre vos dispositions pour assurer la restauration de votre enfant ».

L’on pourrait ajouter que si la laïcité ne leur convient pas, les pays musulmans où ces familles pourront librement pratiquer leur religion ne manquent pas, et à moins d’être masochistes, ils auraient tort de se priver d’émigrer vers des cieux plus tolérants.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une mère musulmane s’est d’ailleurs plaint de la rudesse du procédé, comme si son pays d’origine pouvait servir d’exemple : « les mots sont vraiment mal choisis. Qu’ils ne veuillent plus servir de repas sans viande ou sans porc en vertu d’un principe de laïcité, je comprends, mais qu’il le dise de cette manière et sans prévenir, c’est choquant », a réagi la mère.

Spécialistes de la victimisation, plusieurs parents d’élèves ont pris contact avec le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) pour signaler cette mesure.

Mais bien-sûr ! Contrariez les musulmans dans leurs demandes de transformer les pays qui les ont généreusement accueillis et à qui ils pourraient être reconnaissants de les avoir sortis de la dictature et de la misère de leurs épouvantables Algérie ou Maroc d’origine, et vous êtes islamophobes !

Et le CCIF, jamais en retard d’un prétexte pour stigmatiser les Français d’origine, au lieu d’expliquer aux minorités visibles le respect qu’ils doivent envers ceux qui les ont accepté, ont décidé de pleurnicher avec les professionnels de la victimisation et affirment que la décision « pose une fois de plus la question du principe de laïcité si souvent détourné de son sens premier pour être ensuite utilisé comme un outil d’exclusion, de contrainte et de discrimination ».

La réalité que le CCIF ne dit pas est que l’islam tente de faire reculer la république pour lentement imposer la charia, et que là sont les bases du vrai problème. Ce que le CCIF ne dit pas non plus est que de plus en plus de musulmans refusent de s’assimiler, vivent en communauté fermées, et rejettent jusqu’à la démocratie qui heurte de plein fouet les principes du coran.

Apeuré, le maire de Lézignan-Corbières, Michel Maïque, contredisant son DGS, a indiqué que « la municipalité n’a jamais changé de position sur le sujet, nous continuons à servir des menus sans cochon aux enfants musulmans ».

Pas du tout ! a rétorqué le DGS : « Nous avions eu des soucis avec une paire de parents. Parfois, à l’instant T, il n’était pas possible de répondre à cette demande (de deuxième repas, ndlr). J’ai été obligé de cesser tout cela et de mettre chacun devant ses responsabilités », mais devant les pressions des bien-pensants Pierre Izard a été contraint de reculer : « Nous sommes en train de porter remède. Nous avons demandé de développer des solutions, pour à l’avenir répondre à ces problématiques », a rassuré M. Izard.

Tenez bon Mr Izard, la république ne doit plus reculer. Aujourd’hui le cochon, demain le voile, après demain les classes garçons et filles séparées, et puis quoi encore ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz