FLASH
[19:13] Le Premier ministre Netanyahou vient de quitter brusquement une réunion de cabinet pour un appel « d’importance nationale »  |  Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 9 octobre 2013

 

Alain-Delon-1

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Les médias français font un caca nerveux suite à l’interview d’Alain Delon par le quotidien suisse francophone Le Matin (source en bas de page). Ci-dessous, ce que l’excellent Alain Delon – qui exprime ce qu’il a envie puisqu’il est un homme libre – a réellement dit.

Le Matin – Dimanche, Genève a vu une percée du MCG. En France on constate celle du Front national. Vous êtes franco-suisse, que vous inspire cette droite extrême ?

Alain Delon – Je ne vais pas critiquer les gens en place, c’est trop facile. Je voudrais simplement vous dire que la poussée du MCG comme celle du Front national, c’est tout à fait édifiant. Edifiant parce que les gens en ont marre qu’on leur parle comme on le fait. Ils veulent de l’action, ils veulent autre chose. Ils ont connu une France différente sous de Gaulle ou même Mitterrand. Voilà pourquoi le Front national, comme le MCG à Genève, prend une place très importante et ça, je l’approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien.

Au-delà du ras-le-bol ambiant, seront-ils capables, selon vous, de passer des paroles aux actes ?

Ils en seront capables s’ils arrivent à avoir derrière eux un électorat solide. On ne peut pas le faire sans l’appui du peuple et sans l’appui de ceux qui sont leur soutien. Depuis des années, Le Pen père et fille se battent, mais ils se battent un peu seuls. Là, pour la première fois, ils ne sont plus seuls. Ils ont les Français avec eux. C’est important. Et que cela déborde sur Genève, c’est vachement important. Là-bas aussi il y a un ras-le-bol.

Vos déclarations récentes sur le mariage gay ont fait des vagues.

La presse a dit ce qu’elle voulait. Je n’ai rien dit contre le mariage gay. J’ai dit que je m’en foutais du mariage. Je suis contre l’adoption des enfants. Point.

Pourquoi ?

Parce qu’un enfant doit avoir un père et une mère et doit être élevé par un père et une mère. Maintenant que les hommes et les femmes se marient entre eux, je n’en ai strictement rien à faire.

Vous aurez 78 ans le 8 novembre. Que peut-on vous souhaiter ?

Moi, je ne me souhaite pas grand-chose. Parce que cette époque ne me plaît pas, parce que ce monde ne me plaît guère. Je n’ai aucune crainte ni aucune peur de partir. Le cinéma ne me manque pas, j’ai tout eu et j’ai tout connu. Comme dans la vie. Je peux donc partir tranquille. Je n’ai aucune inquiétude. Ce monde ne me plaît plus depuis les années 2000. Je vis un peu en marge de tout ça. Je souhaite simplement que mes enfants, ma fille comme mes deux garçons, n’en souffrent pas trop et qu’ils puissent traverser les épreuves qui les attendent.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Et source :

http://www.lematin.ch/people/alain-delon-fille-grand-amour/story/12318182

  

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz