FLASH
[25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 octobre 2013

Le policier blessé à l’oeil par un coup de couteau asséné par un forcené lors d’une intervention à Lorient jeudi matin est en «état de mort clinique». C’est ce qu’a annoncé ce vendredi le procureur de la République de Lorient, Alexis Bouroz.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Hospitalisé au CHU de Brest, le fonctionnaire, âgé d’une 49 ans, est marié et père de deux enfants. Un deuxième policier avait été blessé plus légèrement. L’auteur des faits, âgé de 35 ans, maîtrisé après qu’un troisième fonctionnaire eut fait usage de son arme de service, a été blessé à l’abdomen mais son état a toutefois permis son placement en garde à vue jeudi à 18 heures.

Valls : «le travail des policiers mérite le soutien des Français»

«Cela montre que le travail des policiers est difficile et périlleux et qu’il mérite plus que jamais le soutien des Français», a déclaré vendredi le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, en marge d’un déplacement à Chambéry (Savoie). «Aujourd’hui, il y a une famille dévastée et des collègues policiers qui sont eux aussi profondément atteints. Je veux encore marquer ma confiance et mon très grand soutien aux forces de l’ordre», a ajouté le ministre.

Jeudi matin vers 11 heures, la patrouille des trois policiers avait été envoyée dans le centre de Lorient pour un cas présumé de différend familial dans un petit immeuble, une voisine ayant entendu depuis plusieurs jours des hurlements. Alors que le policier frappait à sa porte, le forcené «est sorti nu, en hurlant, et a frappé à coup de couteau à la tête le fonctionnaire», avait expliqué jeudi M. Bouroz. Le coup de couteau a traversé l’oeil et pénétré la boîte cranienne et le policier est tombé en arrière dans les escaliers. Jeudi après-midi, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, avait fait part dans un communiqué de son «émotion» après cette «très violente agression».

De «gros antécédents psychiatriques»

Le collègue du policier tombé à terre, qui s’était interposé, a été blessé à l’épaule par un coup de couteau. Le troisième policier, qui était descendu de l’étage supérieur, a fait usage de son arme après que le forcené se fut précipité vers lui en hurlant, selon le parquet.

Lors d’une conférence de presse jeudi en fin d’après-midi, le procureur a précisé que la situation justifiait «le caractère de légitime défense de la riposte». Le gardé à vue présente de «gros antécédents psychiatriques» et avait notamment été hospitalisé d’office dans un établissement psychiatrique près de Versailles de février 2009 à juillet 2011. Il était suivi à Lorient en psychiatrie ambulatoire, a précisé le procureur.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme vivait seul et ce sont ses propres hurlements qui depuis plusieurs jours avaient inquiété la voisine.

En réaction à cette affaire le syndicat UNSA police a rappelé dans un communiqué «l’extrême dangerosité du métier de policier», «un métier où la routine n’existe pas, un métier où une intervention courante peut se terminer par une tragédie». L’UNSA «rappelle la nécessité systématique des patrouilles à trois» et «apporte son soutien aux collègues blessés, à la famille des victimes ainsi qu’à tous les personnels du commissariat de Lorient».

http://www.leparisien.fr/faits-divers/lorient-le-policier-blesse-par-un-forcene-en-etat-de-mort-clinique-11-10-2013-3216261.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz