Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 octobre 2013
Marion-Maréchal-Le-Pen-7-960x276
Marion Maréchal Miss France Le Pen

Les propos d’Alain Delon, Président d’honneur à vie de Miss France, sur le Front national, n’ont pas fait plaisir à la société Miss France, qui a tenu a annoncer qu’elle « ne partageait en aucun cas le point de vue de l’acteur. »

Qui parle ? La société Miss France ? Son représentant légal ? Son porte parole ? Au nom de qui ? Des Miss ? Du code de commerce ? Des porte-jarretelles ?

La société Miss France a donc fait savoir par le biais d’un communiqué qu’elle « ne partageait absolument pas la vision d’Alain Delon », rappelée ici par notre rédac chef, je cite :

« les gens en ont marre qu’on leur parle comme on le fait. Ils veulent de l’action, ils veulent autre chose. Ils ont connu une France différente sous de Gaulle ou même Mitterrand. Voilà pourquoi le Front national, comme le MCG à Genève, prend une place très importante et ça, je l’approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien. »

Et la société Miss France qui vient donc de faire savoir qu’elle « ne partageait absolument pas la vision d’Alain Delon » s’est empressée d’ajouter « qu’elle est par nature à l’écart de toute prise de positions politiques ».

Il faudra m’expliquer comment on peut être à la fois « à l’écart de toute prise de positions politiques », et assez près pour la dénoncer.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mais peut-être qu’il ne s’agit là que d’une déclaration de façade, et si Alain Delon avait déclaré son admiration pour François Hollande (on peut toujours rêver), la société Miss France ne se serait pas sentie obligée d’annoncer qu’elle « ne partageait en aucun cas le point de vue de l’acteur », et qu’elle était « à l’écart de toute prise de positions politiques ».

Peut-être que la société Miss France se sent plus à l’écart de certaines prises de positions politiques que d’autres et qu’elle n’a ni l’honnêteté ni le courage de l’affirmer.

Ou peut-être que la société Miss France aimerait que Marine Le Pen et Marion Marechal Le Pen se présentent au concours des Miss France, mais qu’elle n’ose pas les approcher pour le leur demander.

Comme a répondu Alain Delon à son fils qui, par média interposé et pour s’en faire accepter, a critiqué les déclarations de son père, la société Miss France « ferait mieux de la fermer ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

38
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz