FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 octobre 2013

 

Bergé-Pierre-1

 

Jean Cocteau a écrit dès le début de l’Occupation, dans l’hebdomadaire collaborationniste « La Gerbe » (fallait le faire…), créé par l’écrivain Alphonse de Châteaubriant. En décembre 1940 il y a lancé une « adresse aux jeunes écrivains », en fait, un message aux jeunes Français les appelant à prendre part au « Nouvel Ordre européen », autrement dit au national-socialisme, au fascisme et au pétainisme capitulard et collaborationniste. Cocteau a reçu à Paris durant l’été 1942 son ami Arno Breker, le sculpteur officiel du Troisième Reich, lors de sa grande exposition aux Tuileries.

Son film de 1943 « L’éternel retour » – transposition moderne de la légende de Tristan et Yseult – inquiéta les critiques après la Seconde Guerre mondiale. Un quotidien britannique a écrit en 1945 que « Jean Marais avec ses cheveux blonds d’archange exterminateur, ses bottes de cuir y ressemble plus à un héros wagnérien ou à un SS qu’à un chevalier du Moyen Age ».

Comme écrit plus haut, il a eu cette amitié entre Jean Cocteau et le collaborationniste Alphonse de Châteaubriant. Cocteau lui a rendu visite en 1950, alors qu’Alphonse de Châteaubriant, condamné à mort, vivait caché en Autriche. Deux ans plus tard, en 1952, après le décès d’Alphonse de Châteaubriant, Jean Cocteau est retourné en Autriche pour y rencontrer sa compagne, Gabrièle Castelot.

Aujourd’hui, en 2013, après la disparition d’Edouard Dermit, dernier compagnon de Cocteau, c’est Pierre Bergé qui serait, me dit-on, l’exécuteur testamentaire ou le titulaire du droit moral sur l’œuvre de Cocteau et le coordinateur des manifestations du cinquantenaire de sa mort. Pierre Bergé se souvient-il que Cocteau avait écrit, en parlant des dirigeants français d’avant la Seconde Guerre mondiale : « Chez Hitler, c’est le poète qui échappait à ces âmes de pions ». Les « pions » étant les dirigeants français, imparfaits mais libres, d’avant Pétain…

www.dreuz.info

http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Burrin

http://www.amazon.fr/La-France-lheure-allemande-1940-1944/dp/2020314770

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz