FLASH
[24/09/2017] T’es con Macron ? Inviter les cultes à discuter d’éthique un vendredi soir ? Les juifs et shabbat, t’as entendu parlé ?  |  Grosse victoire sociale de Trump : moins 1,2 million de pauvres vivent de bons alimentaires depuis son élection  |  [23/09/2017] Corée du Nord : le séisme détecté ce matin semble être une réplique du test nucléaire de début septembre  |  Marseille : un homme abattu en pleine rue en rapport avec le trafic de drogue  |  Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 octobre 2013

La victime était «trop bruyante». Une femme de 55 ans a été mise en examen mercredi pour le meurtre, à La Rochelle, d’une autre quinquagénaire qu’elle a tenté de mettre dans une valise après l’avoir tuée à coups de couteau. La femme, mise en examen mercredi pour «homicide volontaire», arrivée en mars à La Rochelle en provenance des Côtes d’Armor, avait avoué son acte lundi soir à sa fille, ce qui avait amené cette dernière à prévenir la police.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les deux femmes se connaissaient depuis 3 semaines

Chez elle, les policiers ont découvert «le cadavre d’une femme nue», «sans traces de sang», «posé sur une valise, le haut du corps dans la valise, les jambes n’y étant pas entrées à cause de la rigidité cadavérique», a précisé jeudi lors d’une conférence de presse le procureur de La Rochelle Isabelle Pagenelle.

Les enquêteurs ont retrouvé dans son studio plusieurs litres d’essence, de l’acide chlorhydrique et de l’alcool à brûler ce qui pourrait indiquer qu’elle envisageait de se débarrasser du corps, a indiqué le procureur. Selon les déclarations de la mise en examen, qui ne travaillait pas, les deux femmes ne se connaissaient que depuis trois semaines.

La victime sous curatelle, la meurtrière présumée «dépressive»

Pendant sa garde à vue, la quinquagénaire a déclaré qu’au retour d’une promenade dimanche après-midi avec la victime, une Rochelaise de 58 ans sous curatelle, elle a invité cette dernière à prendre un goûter chez elle. Elle a expliqué aux policiers que «la victime parlait beaucoup et fort, s’était emparée d’un couteau et jouait avec, ce qui faisait du bruit, ricanait quand on lui demandait d’arrêter et l’aurait énervée», alors qu’elle était déjà «très perturbée par le bruit des travaux d’un appartement voisin, des sirènes et des hélicoptères de l’hôpital tout proche», a expliqué Isabelle Pagenelle.

La victime a reçu «huit coups de couteau, dont trois ont touché des organes vitaux», et présentait «un hématome à la tempe provoqué par un choc avec une table basse» dans sa chute, toujours selon cette source. L’auteure présumée, «très dépressive depuis plusieurs années selon ses proches», mais «jamais violente» a ensuite «nettoyé l’appartement de fond en comble et le cadavre à l’eau de javel», selon le parquet.

Une première expertise psychiatrique réalisée pendant la garde à vue à mis en évidence une altération du discernement chez l’auteure présumée, écrouée depuis mercredi soir à la maison d’arrêt de Saintes.

http://www.leparisien.fr/poitou-charentes/la-rochelle-une-quinquagenaire-tue-son-invitee-pendant-le-gouter-17-10-2013-3234243.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz