FLASH
[19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 octobre 2013

Une agression sauvage. Dans la soirée du samedi 5 octobre, un Calaisien a été séquestré chez lui, après être tombé nez à nez avec des cambrioleurs. Ces derniers l’ont roué de coups. Un homme a été interpellé, mis en examen et placé en détention provisoire. Un second est toujours activement recherché Une soirée traumatisante pour un Calaisien habitant l’avenue Blériot. « Ça aurait pu être n’importe où, ça aurait pu arriver à n’importe qui », indique une source proche de l’enquête, le lendemain de la mise en examen d’un Boulonnais et de l’ouverture d’une information judiciaire. Lundi, un homme de 20 ans a reconnu avoir participé au cambriolage commis à Calais ce 5 octobre. Un cambriolage qui a viré au cauchemar pour le Calaisien qui a été séquestré, ligoté et violenté par deux hommes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La seconde interpellation serait imminente

Les investigations ont été minutieuses. Samedi matin, les policiers calaisiens ont mis la main sur l’un des auteurs présumés de l’agression sauvage commise le 5 octobre. Un jeune homme de 20 ans, vivant dans un foyer à Boulogne, a été interpellé à Calais. « Nous avions un signalement très précis », a indiqué une source proche de l’enquête après avoir confirmé que l’auteur présumé « a été formellement reconnu par la victime. Nous l’avons présenté visuellement ».
Ce jeune homme de 20 ans, déjà connu des services de police, a été placé en garde à vue et déféré devant le parquet lundi. Mis en examen pour séquestration et violences, le jeune homme a été placé en détention provisoire. « Il a reconnu les faits, précise-t-on du côté du commissariat de police. C’est un vol crapuleux, il ne connaissait pas la victime. » Un second individu est toujours activement recherché par les forces de l’ordre. « Ce personnage est connu et identifié. C’est une question de jours », confie une source proche du dossier.

Une soirée cauchemardesque

Ce soir-là, ce Calaisien décrit par le voisinage comme quelqu’un de « courtois, très gentil et qui a le coeur sur la main » s’est vu mourir. En rentrant chez lui, il a vu une lueur dans son domicile. A ce moment, il croit à un incendie. Il pénètre chez lui et se trouve alors face à deux hommes, deux cambrioleurs. Là, le scénario vire au pur cauchemar. Le Calaisien est ligoté, bâillonné et roué de coups. Les pieds liés, les mains attachées avec un câble internet, une cravate et une ceinture. Les cambrioleurs le malmènent, lui extirpent son code de carte bancaire, retirent de l’argent, lui volent tous ses objets de valeur. Séquestré et roué de coups, l’homme parvient à défaire les liens de ses pieds après le départ de ses bourreaux et se rend chez son voisin. Ce dernier a été choqué, gardant le souvenir d’avoir vu son voisin « avec un pansement sur le crâne, les mains encore liées », a-t-il indiqué dans nos colonnes le lendemain du drame, précisant que la victime avait peur de représailles.
Une semaine après cette soirée traumatisante, un homme a donc été interpellé. Un second est toujours recherché.

http://www.nordlittoral.fr/fait-divers-justice/agression-sauvage-un-second-individu-est-encore-recherche-ia6b0n24537

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz