FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 octobre 2013

Six hommes résidant dans un camp rom à Chatenay-Malabry, dans les Hauts-de-Seine, ont été mis en examen vendredi et écroués, soupçonnés d’avoir volé 200 moutons, destinés à être découpés sur place dans un abattoir sauvage avant d’être revendus.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les six hommes âgés de 26 à 53 ans ont été arrêtés mardi lors d’un coup de filet de la sûreté territoriale dans le camp de Roms de Châtenay, établi le long de la N118 depuis 2008. Le parquet de Nanterre a ouvert une information judiciaire pour « vol et recel en bande organisée », à l’issue d’une d’une enquête de trois mois, selon Le Parisien qui a révélé l’affaire. Les enquêteurs vont maintenant s’attacher à remonter la filière pour savoir à qui était revendue la viande.

Vols de matériel

Dans un premier temps, ce sont d’abord les vols de matériel de chantier et de cuivre, en recrudescence dans le sud du département, qui ont porté l’attention des policiers sur ce camp regroupant environ 70 Roms venus de Roumanie. La mise en place de surveillances et d’écoutes téléphoniques ont permis d’identifier les six suspects, qui se livraient à des activités illicites très diversifiées. Sur place, les policiers ont découvert des bobines de cuivre ainsi que des restes de moutons entreposés dans un abattoir sauvage et très rudimentaire.

Grâce aux bagues d’identité retrouvées sur place, les enquêteurs ont pu établir que les moutons avaient été dérobés dans des cheptels de l’Est de la France, essentiellement en Lorraine. Les animaux étaient ensuite ramenés morts ou vivants dans le campement puis découpés sans aucun respect des règles d’hygiène avant d’être revendus. Certains des six hommes ont reconnu plusieurs vols d’ovins commis ces dernières semaines lors d’expéditions en Lorraine

http://www.charentelibre.fr/2013/10/19/chatenay-six-roms-ecroues-pour-le-vol-de-200-moutons%2c1861275.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz