Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 octobre 2013

newsevent_madeleine_main

François Hollande a eu la peau d’un autre riche. Hédiard.

Excellente nouvelle pour les 160 salariés d’Hédiard : François Hollande n’aimant pas les riches, leur souffrance d’être employé d’un épicier de luxe prend fin : Hédiard s’est déclaré en dépôt de bilan auprès du tribunal de commerce de Paris, hier lundi 21 octobre.

Le tribunal de commerce doit maintenant décider s’il nomme un administrateur afin de laisser au riche le temps de se refaire, où s’il préfère, à l’instar de Libération, dire à Hédiard : « casse-toi sale riche ».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

On se réjouit pour les 160 salariés, enfin arraché au joug de ces sales capitalistes de la famille russe Pougatchev. Et puis l’on se sent tellement mieux, avec ce riche en moins…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz