FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 octobre 2013

Bundestag

L’administration Obama dément les rapports allemands selon lesquels il aurait ordonné à la NSA de mettre le téléphone portable d’Angela Merkel sous écoute depuis plusieurs années.

Obama a personnellement assuré Merkel, lors d’une conversation téléphonique, que les Etats Unis n’écoutent pas les communications de la chancelière, a déclaré le porte parole de la Maison-Blanche, Jay Carney.

Selon Der Spiegel, Merkel a téléphoné à Obama pour évoquer ces accusations qui ont été révélées grâce à Edward Snowden et elle lui a dit que si les informations se révèlent juste, il s’agissait d’une « sérieuse trahison », « totalement inacceptable », « qui doit être immédiatement arrêtée ».

Tandis que d’un coté, les Etats Unis affirment « qu’ils n’écoutent pas, et qu’ils n’écouteront pas les communications téléphoniques de la chancelière », le porte parole d’Angela Merkel, Steffen Seibert, déclare que le gouvernement allemand « a reçu des informations selon lesquelles son téléphone portable est piraté par les services de renseignements américains. »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Seibert a ajouté que, durant son appel téléphonique, la chancelière allemande a clairement fait comprendre à Obama que si cela s’avère exact, ce genre de procédé est « totalement inacceptable », et elle a demandé aux Etats Unis de clarifier l’étendue de ses écoutes et surveillances en Allemagne.

L’Allemagne est le dernier pays de la liste à s’être émue des pratiques d’espionnage de la NSA. Avant elle, la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a annulé sa visite prévue aux Etats Unis ce mois ci, et a décidé d’installer des fibres optiques directes avec l’Europe pour ne plus passer par les Etats Unis, et le président français a appelé Obama pour lui faire part de ses critiques sur les écoutes de la NSA en France.

Le ton inhabituellement dur avec lequel Merkel a remonté les bretelles de Barack Obama s’explique par les recherches que Der Spiegel a faites parmi les documents de la NSA que Snowden a permis au journal de consulter. Ces résultats ont été ensuite examinés par les services de renseignement étranger allemands, le BND (Service de renseignement fédéral), ainsi que le bureau fédéral pour la sécurité des informations, qui ont trouvé les suspicions assez plausibles pour affronter le gouvernement américain.

Avec les dégâts à l’image des Etats Unis que les fuites des documents de la NSA ont provoqué, je vais finir par me demander si ce n’est pas Obama qui les a remis à Edward Snowden afin de les laisser filtrer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz