FLASH
[26/04/2018] Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU : « le Hamas doit arrêter d’utiliser les enfants de Gaza comme « chair à canon »  |  Mike Pompeo, fraîchement nommé secrétaire d’Etat, se rendra en Israël dimanche pour son 1er voyage officiel à l’étranger  |  Alors que Mahmoud Abbas paye les terroristes qui tuent des juifs, Israël a condamné un policier à 9 mois de prison pour la mort d’un arabe. Soit vous êtes pour le camp terroriste palestinien, soit pour la démocratie  |  France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 24 octobre 2013

2013-06-07-Erdogan_Obama_White_House_1

Un leader de la communauté turc d’Allemagne vient de déclarer, tout heureux : « 80% des écoliers allemands sont des immigrants… qui contrôleront le pays dans 20 ans. »

Dans leur grande majorité, les sondages le confirment régulièrement, les nationaux de chaque pays européen de l’ouest refusent l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne : donc elle se fera.

D’autant que le moment semble parfaitement choisi pour les eurocrates : la Turquie s’islamise à marche forcée contre sa classe moyenne, jeune, urbaine et éduquée.

D’un coté, Erdogan tente de projeter vers un occident pressé de la gober l’image d’un pays qui marie l’islam et le laïc, mais de l’autre, en interne, il fait voter des lois par son parti islamique, l’A.K.P., qui introduisent la sharia, comme par exemple l’interdiction d’alcool sur le domaine public.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Plus favorable encore à son intégration dans l’Union européenne, les pressions de plus en plus voyantes contre la petite communauté des quelques 15 000 juifs turcs, cibles des piques antisémites d’Erdogan, font que la jeunesse juive est en train de fuir la Turquie.

L’anti-sémitisme, exacerbé par les déclarations agressives du gouvernement turc, a encouragé de nombreux jeunes Juifs à émigrer vers les USA, l’Europe ou Israël, expliquait Nesim Güveniş, responsable de l’association des Juifs turcs en Israël, au quotidien Hürriyet Daily News le 21 octobre.

Nesim Güveniş fait partie de ces 80 000 juifs qui ont quitté la Turquie en 1980 : “nos enfants n’ont pas voulu aller à l’université qui est infestée de gauchistes qui voulaient les obliger à prendre partie contre Israël »

Dans ce contexte plus que favorable à son intégration dans l’Europe en état inévitablement avancé d’islamisation, la présidence lituanienne de l’Union européenne a annoncé, mardi 22 octobre, l’ouverture des négociations d’adhésion avec la Turquie.

Et les ministres de l’UE chargés des Affaires européennes – y compris et surtout la France qui a pris les devant, ont donné leur feu vert à l’ouverture, le 5 novembre, d’un nouveau chapitre de négociations.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

hurriyetdailynews.com

francetvinfo.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz