FLASH
[12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 24 octobre 2013

2013-06-07-Erdogan_Obama_White_House_1

Un leader de la communauté turc d’Allemagne vient de déclarer, tout heureux : « 80% des écoliers allemands sont des immigrants… qui contrôleront le pays dans 20 ans. »

Dans leur grande majorité, les sondages le confirment régulièrement, les nationaux de chaque pays européen de l’ouest refusent l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne : donc elle se fera.

D’autant que le moment semble parfaitement choisi pour les eurocrates : la Turquie s’islamise à marche forcée contre sa classe moyenne, jeune, urbaine et éduquée.

D’un coté, Erdogan tente de projeter vers un occident pressé de la gober l’image d’un pays qui marie l’islam et le laïc, mais de l’autre, en interne, il fait voter des lois par son parti islamique, l’A.K.P., qui introduisent la sharia, comme par exemple l’interdiction d’alcool sur le domaine public.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Plus favorable encore à son intégration dans l’Union européenne, les pressions de plus en plus voyantes contre la petite communauté des quelques 15 000 juifs turcs, cibles des piques antisémites d’Erdogan, font que la jeunesse juive est en train de fuir la Turquie.

L’anti-sémitisme, exacerbé par les déclarations agressives du gouvernement turc, a encouragé de nombreux jeunes Juifs à émigrer vers les USA, l’Europe ou Israël, expliquait Nesim Güveniş, responsable de l’association des Juifs turcs en Israël, au quotidien Hürriyet Daily News le 21 octobre.

Nesim Güveniş fait partie de ces 80 000 juifs qui ont quitté la Turquie en 1980 : “nos enfants n’ont pas voulu aller à l’université qui est infestée de gauchistes qui voulaient les obliger à prendre partie contre Israël »

Dans ce contexte plus que favorable à son intégration dans l’Europe en état inévitablement avancé d’islamisation, la présidence lituanienne de l’Union européenne a annoncé, mardi 22 octobre, l’ouverture des négociations d’adhésion avec la Turquie.

Et les ministres de l’UE chargés des Affaires européennes – y compris et surtout la France qui a pris les devant, ont donné leur feu vert à l’ouverture, le 5 novembre, d’un nouveau chapitre de négociations.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

hurriyetdailynews.com

francetvinfo.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz