FLASH
[19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 24 octobre 2013

2013-06-07-Erdogan_Obama_White_House_1

Un leader de la communauté turc d’Allemagne vient de déclarer, tout heureux : « 80% des écoliers allemands sont des immigrants… qui contrôleront le pays dans 20 ans. »

Dans leur grande majorité, les sondages le confirment régulièrement, les nationaux de chaque pays européen de l’ouest refusent l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne : donc elle se fera.

D’autant que le moment semble parfaitement choisi pour les eurocrates : la Turquie s’islamise à marche forcée contre sa classe moyenne, jeune, urbaine et éduquée.

D’un coté, Erdogan tente de projeter vers un occident pressé de la gober l’image d’un pays qui marie l’islam et le laïc, mais de l’autre, en interne, il fait voter des lois par son parti islamique, l’A.K.P., qui introduisent la sharia, comme par exemple l’interdiction d’alcool sur le domaine public.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Plus favorable encore à son intégration dans l’Union européenne, les pressions de plus en plus voyantes contre la petite communauté des quelques 15 000 juifs turcs, cibles des piques antisémites d’Erdogan, font que la jeunesse juive est en train de fuir la Turquie.

L’anti-sémitisme, exacerbé par les déclarations agressives du gouvernement turc, a encouragé de nombreux jeunes Juifs à émigrer vers les USA, l’Europe ou Israël, expliquait Nesim Güveniş, responsable de l’association des Juifs turcs en Israël, au quotidien Hürriyet Daily News le 21 octobre.

Nesim Güveniş fait partie de ces 80 000 juifs qui ont quitté la Turquie en 1980 : “nos enfants n’ont pas voulu aller à l’université qui est infestée de gauchistes qui voulaient les obliger à prendre partie contre Israël »

Dans ce contexte plus que favorable à son intégration dans l’Europe en état inévitablement avancé d’islamisation, la présidence lituanienne de l’Union européenne a annoncé, mardi 22 octobre, l’ouverture des négociations d’adhésion avec la Turquie.

Et les ministres de l’UE chargés des Affaires européennes – y compris et surtout la France qui a pris les devant, ont donné leur feu vert à l’ouverture, le 5 novembre, d’un nouveau chapitre de négociations.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

hurriyetdailynews.com

francetvinfo.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz