FLASH
[19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 24 octobre 2013

2013-06-07-Erdogan_Obama_White_House_1

Un leader de la communauté turc d’Allemagne vient de déclarer, tout heureux : « 80% des écoliers allemands sont des immigrants… qui contrôleront le pays dans 20 ans. »

Dans leur grande majorité, les sondages le confirment régulièrement, les nationaux de chaque pays européen de l’ouest refusent l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne : donc elle se fera.

D’autant que le moment semble parfaitement choisi pour les eurocrates : la Turquie s’islamise à marche forcée contre sa classe moyenne, jeune, urbaine et éduquée.

D’un coté, Erdogan tente de projeter vers un occident pressé de la gober l’image d’un pays qui marie l’islam et le laïc, mais de l’autre, en interne, il fait voter des lois par son parti islamique, l’A.K.P., qui introduisent la sharia, comme par exemple l’interdiction d’alcool sur le domaine public.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Plus favorable encore à son intégration dans l’Union européenne, les pressions de plus en plus voyantes contre la petite communauté des quelques 15 000 juifs turcs, cibles des piques antisémites d’Erdogan, font que la jeunesse juive est en train de fuir la Turquie.

L’anti-sémitisme, exacerbé par les déclarations agressives du gouvernement turc, a encouragé de nombreux jeunes Juifs à émigrer vers les USA, l’Europe ou Israël, expliquait Nesim Güveniş, responsable de l’association des Juifs turcs en Israël, au quotidien Hürriyet Daily News le 21 octobre.

Nesim Güveniş fait partie de ces 80 000 juifs qui ont quitté la Turquie en 1980 : “nos enfants n’ont pas voulu aller à l’université qui est infestée de gauchistes qui voulaient les obliger à prendre partie contre Israël »

Dans ce contexte plus que favorable à son intégration dans l’Europe en état inévitablement avancé d’islamisation, la présidence lituanienne de l’Union européenne a annoncé, mardi 22 octobre, l’ouverture des négociations d’adhésion avec la Turquie.

Et les ministres de l’UE chargés des Affaires européennes – y compris et surtout la France qui a pris les devant, ont donné leur feu vert à l’ouverture, le 5 novembre, d’un nouveau chapitre de négociations.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

hurriyetdailynews.com

francetvinfo.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :