FLASH
[19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  |  Santa Fe, Texas : fusillade dans une école, 9 morts. Motif inconnu. Tueur arrêté  |  Attentat « à l’explosif ou au poison (à la ricine) » évité selon Gérard Collomb. 2 frères égyptiens arrêtés. Ils étaient surveillés sur Telegram. Quand le gouvernement protège les citoyens, on applaudi  |  Médias complices des morts de Gaza : le Hamas, heureux des condamnations par les médias, veut encore plus de morts, et prépare une autre journée d’émeutes  |  « A votre enterrement, l’Etat n’envoie pas des fleurs, mais une sommation d’impôts de succession à payer »  |  Après les aveux d’un chef du Hamas que les morts étaient des combattants, la presse de gauche américaine accuse le Hamas de commettre des « sacrifices humains »  |  [17/05/2018] Qui a inventé les attentats suicides ? Les Palestiniens ou les Iraniens ?  |  Une unité des «mistaravim (commando de Tsahal spécialisé dans le déguisement pour mieux infiltrer les communautés Arabes), se rendent sur un Campus Universitaire de Naplouse et kidnappe un terroriste recherché  |  Sirènes d’alarme dans le Golan: fausse alarme  |  Une plainte a été déposée par nos amis du @bnvca contre Le patron de RIVAROL. La condamnation de cette saloperie de Jérôme Bourbon serait une bonne nouvelle  |  Israël : alerte tir de roquette sur le Golan  |  Maintenant que l’AFP confirme les propos du Hamas que les tués étaient des terroristes, @lemondefr, @franceinfo, @franceinter : vous publiez des excuses à Israël en 1ère page ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 octobre 2013

Un homme de 34 ans a été tué samedi au petit matin, au volant de sa voiture, d’un coup de fusil de chasse tiré en pleine tête, dans son quartier, un petit ensemble posé sur les hauteurs du nord de Marseille. C’est une riveraine qui a découvert, vers 9 heures, la victime mortellement touchée au volant de son véhicule, phares allumés et dont le moteur tournait encore. Selon une source proche de l’enquête de voisinage, deux coups de feu ont été entendus vers 3h15, et il se pourrait que les faits aient eu lieu à cette heure-là.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La victime, née en 1979, a été touchée au travers de la vitre du véhicule, qui a été brisée. Une douille de calibre 12 a été retrouvée près de la Peugeot 207. L’affaire se déroule dans le quartier de Sainte-Marthe, dans le 14e arrondissement de la ville, à La Margeray. Cet ensemble de copropriétés populaire, qui ne fait pas parler de lui, est composé de petits immeubles surplombant la ville, et en premier lieu la grande cité des Flamants. La victime y vivait avec ses parents. La famille exploite des boucheries Hallal dans les quartiers Nord, dont l’une avait fait l’objet d’un vol à main armée.

La victime issue d’une famille de commerçants

Samedi matin, les résidents observaient depuis leurs balcons les mouvements des enquêteurs, notamment de la police scientifique et de l’identité judiciaire. La scène était bouclée par les forces de l’ordre, et la presse tenue à distance par le cordon et des habitants. A la mi-journée, les pompes funèbres sont arrivées pour emmener le corps.

L’homme, qui avait travaillé dans les boucheries familiales avant de changer d’activité, était peu connu des services de police et de justice et pour des faits anciens. «Une petite condamnation pour violence et pour travail clandestin, nous ne sommes pas dans du grand banditisme», a précisé la procureure adjointe de Marseille, Catherine Alexandre, indiquant que dans l’immédiat aucune piste n’était privilégiée. «On saura quand on aura avancé», a-t-elle relevé. L’enquête ne dispose d’«aucun témoin» des faits à ce stade, a ajouté la magistrate, qui s’est rendue sur place.

Selon les premiers éléments, la victime était attendue par son ou ses agresseurs qui connaissai(en)t ses habitudes. Selon une source proche de l’enquête, au vu du profil de la victime et de l’arme utilisée, il ne s’agit pas forcément d’un «règlement de comptes» comme il s’en produit à Marseille, souvent sur fond de trafic de stupéfiants.

«Les investigations sont en cours pour trouver le mobile, on ne fait pas ça sans mobile», a indiqué, également sur les lieux, le préfet de police Jean-Paul Bonnetain, relevant que «visiblement c’est une affaire organisée». Les investigations ont été confiées à la brigade criminelle de la PJ de Marseille, déjà en charge de nombreux dossiers d’homicides par balles. Le préfet de police Jean-Paul Bonnetain était également attendu sur place.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/marseille-un-homme-tue-au-volant-de-sa-voiture-d-un-tir-en-pleine-tete-26-10-2013-3261297.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz