FLASH
[15/12/2017] Allemagne : Mülheim annule les célébrations de Hanukah en raison de la menace antisémite des magnifiques migrants de Merkel  |  Viktor Orban: « En Hongrie, il n’y aura pas de zones de non-droit. Il n’y aura pas de quartiers où nos femmes et nos filles seront poursuivies par des racailles »  |  [14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 27 octobre 2013

art.UAEbusiness.afp.gi

Fait peu connu, l’Université de Strasbourg est la référence internationale de la finance islamique.

Ingénieurs, analystes financiers, experts-comptables, gestionnaires de risques, gérants de portefeuilles venus du Maroc, d’Algérie, du Tchad, ou du Sénégal suivent le cycle Executive MBA de finance islamique de la faculté de droit de l’Université de Strasbourg, dont le coût modique (5 500 euros par an) représente une fraction de ce qu’il couterait aux Etats-Unis.

« Cette formation est la première de France », explique Othman Ben-Haroun, senior market risk manager à la Société Générale, aux Dernières Nouvelles d’Alsace. La formation de l’université à la finance islamique est issue de deux laboratoires de l’Université de Strasbourg :

  • le DRES (relations entre le droit, la religion, l’entreprise et la société)
  • le LARGE (gestion et économie)

En 2008, l’université à organisé un colloque international sur la finance islamique, et « les participants ont été nombreux à nous faire part de leurs difficultés à trouver des collaborateurs compétents, qui disposent des bases minimum de connaissance dans ce domaine », précise M. Storck (DRES) au quotidien alsacien. Les pouvoirs publics, sous l’impulsion de la ministre de l’Économie Christine Lagarde, ont décidé de développer la finance islamique en France et son enseignement, et l’ont financé.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le « premier diplôme de finance islamique en Europe occidentale » était né, et « certains des étudiants sont aujourd’hui consultants en finance islamique dans leurs pays respectifs », ajoute Michel Storck.

Résultat : les demandes d’inscription augmentent : « nous sommes notamment en relation avec Luxembourg qui est devenue avec Londres l’une des premières places financières en finance islamique ».

Le futur ?

« Nous allons établir un partenariat avec le conseil supérieur du notariat pour ouvrir l’année prochaine à Strasbourg un centre de notariat en finance islamique », car les professionnels commencent à sentir le besoin de se familiariser avec les montages financiers halal.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.dna.fr/economie/2013/10/14/strasbourg-mecque-de-la-finance-islamique

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz