Publié par Michel Garroté le 30 octobre 2013

 

knesset-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Yuli Edelstein, président du Parlement israélien, la Knesset, n’est pas intéressé à rencontrer François Hollande en raison du refus de celui-ci de prononcer un discours devant les députés israéliens, comme l’ont fait jusqu’à présent tous les Chefs d’Etats en visite en Israël. L’ambassade de France en Israël aurait informé Yuli Edelstein que Hollande ne prononcerait pas de discours dans l’enceinte du Parlement au cours de sa visite d’Etat en Israël du 17 au 19 novembre.

Yuli Edelstein aurait affirmé que si Hollande n’était pas prêt à parler devant les parlementaires israéliens, il n’était, lui, pas intéressé à le recevoir. Yuli Edelstein s’est naturellement défendu de vouloir boycotter au sens strict Hollande, mais il a confirmé son désintérêt à rencontrer Hollande s’il ne se rend pas à la Knesset lors de son séjour.

Si la décision de Hollande  —  de ne pas prononcer son discours prévu devant les députés israéliens  —  est maintenue, je suggère que le président français ne vienne pas du tout à la Knesset, a expliqué Yuli Edelstein.

L’ambassade de France en Israël s’est « étonnée » de la réaction de Yuli Edelstein et le programme de la visite du président français « n’est pas encore finalisé ». Dans le passé, deux présidents français se sont exprimés dans l’enceinte du Parlement israélien conformément au protocole, François Mitterrand en 1982 et Nicolas Sarkozy en 2008.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

  

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz