FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 novembre 2013

2807850

Quelle gauche déprimée. Elle veut le mariage pour tous mais le sexe pour personne : un projet de loi veut pénaliser les clients des prostituées pour les faire disparaître (les clients et les prostituées).

Aussi, « 343 salauds » ont osé réclamer, par la complicité de Causeur, que la liberté d’aller ou de ne pas aller aux putes ne soit pas pénalement réprimée par la criminalisation des clients, comme se propose de le faire le Parlement. 343 salauds sauf 1, le traitre de service, Nicolas Bedos, qui s’est fait taper sur les doigts par papa et s’est rétracté après avoir signé.

Un site de connards, 343connards.fr pour être plus précis, s’est monté pour dénoncer ces défenseurs de la liberté. Quelle honte. Défendre la liberté dans un régime socialiste, on atteint les limites de l’indécence.

Le « manifeste des 343 salauds », intitulé Touche pas à ma pute, revendique le droit d’avoir ou de ne pas avoir recours aux prostituées, et critique cette nouvelle attaque frontale contre la liberté. On pourrait presque dire contre les Droits de l’homme. En tous cas contre les footballeurs : Le gouvernement leur retire coup sur coup leurs putes et l’argent pour les payer.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les socialistes s’attaqueraient-ils à la traite et l’esclavage humain ? Certes non. Iraient-ils pourchasser les macs jusque dans les cités ? Encore moins. Ils reculent devant ceux qui portent bonnets rouges bretons, mais avancent courageusement face aux capotes britanniques.

Et les associations féministes et de défense des droits de l’Homme, mais aussi des élus de gauche s’offusquent… Ma copine Anna Alter, auteur de La Gauche et le Sexe* doit bien se marrer, elle qui s’est donné comme tâche d’observer l’évolution, trente ans après, des acteurs de la révolution sexuelle.

Pourtant, les putes, personne n’y va c’est bien connu. Comme Playboy, on l’achète pour les articles – tant qu’il est en vente libre.

3 Français sur 5 étant opposés à une loi qui pénalise les clients des prostituées, j’ai bien peur que la loi sera votée.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

* En achetant le livre avec ce lien Amazon, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz