FLASH
[21/11/2017] Religion d’amour : au moins 50 morts dans l’explosion terroriste d’une mosquée au Nigeria  |  Religion de paix : des dizaines de morts dans une mosquée du Nigéria  |  « Si Fox News avait existé, les agressions sexuelles de Bill Clinton auraient été révélés, et il n’aurait jamais été élu président »  |  [20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 5 novembre 2013

 

Paris-1

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Yves Bonnet, Préfet honoraire, ancien directeur de la DST écrit (extraits adaptés ; source en bas de page) : « Les mots ni la tribune ne suffisent pas toujours à effacer d’un pays l’image qu’il mérite. Ceux que prononcera mercredi Mohammad Javad Zarif, le ministre des affaires étrangères de l’Iran, devant le parterre poli et courtois de l’U.N.E.S.C.O., ne diffèreront guère des propos que tiendrait n’importe quel diplomate. Mais leur résonnance sera singulièrement assourdie par la muette protestation des victimes d’un terrorisme quotidien, celui qu’un régime d’intolérance absolue fait subir à son peuple ».

Yves Bonnet : « Il ne lui suffira pas de belles formules quand il lui faudra expliquer les 270 pendaisons intervenues depuis l’élection du mollah « modéré » Rohani, les représailles contre les opposants de la minorité baloutche, avec à la clé, 16 exécutions sommaires dans la prison de Zahedan, la condamnation des bahaïs, objecteurs de conscience, à de lourdes peines de prison. Celle de Pegah Ahangarani, actrice talentueuse, à 18 mois d’emprisonnement, en raison de ses déclarations et des entretiens accordés à des journalistes étrangers et la liste n’est pas close ».

Yves Bonnet : « Mohammad Javad Zarif ne convaincra personne de la pureté de ses intentions, surtout pas ceux qui auront pris connaissance des déclarations du rapporteur spécial de l’organisation internationale pour les droits de l’homme en Iran, le maldivien Ahmad Shaheed, qui ne voit aucun signe d’amélioration dans un pays qui se place au second rang mondial pour les exécutions capitales. Le quotidien iranien est effectivement fait d’interdictions, de censure, de brouillages et de parasitages des chaînes de radio et de télévision, de destruction de paraboles, de persécution de minorités religieuses, toutes pratiques dont, cependant le régime communiste avait, à son corps défendant, démontré l’inanité ».

Yves Bonnet : « Mais comment convaincre un fanatique de se faire tolérant ? Comment démontrer que la force des démocraties réside précisément dans leur capacité à admettre, à susciter même la critique ? Après Paris et l’U.N.E.S.C.O., ce sera Genève et les négociations autour du nucléaire : le même ministre des affaires étrangères reprendra l’antienne de la bonne volonté iranienne et les mêmes mensonges que les révélations de l’opposition iranienne, bien peu relayées dans les médias occidentaux, ont sèchement dénoncé », conclut Yves Bonnet (fin des extraits adaptés ; source en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://www.huffingtonpost.fr/yves-bonnet/ministre-iranien-paris_b_4215436.html?utm_hp_ref=france

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz