Publié par Hervé Roubaix le 7 novembre 2013

terrorist

Citez un endroit du monde où l’islam n’est pas impliqué dans les conflits en cours.

Le Mali, La Libye, le Liban, le Yemen, Israël, le Nigéria, le Darfour, l’Algérie, Les Philippines, le Burma, le Pakistan, l’Afghanistan, la Tchétchénie, l’Iran, l’Egypte, l’Irak, la Syrie, la Somalie, soit la quasi totalité des conflits ouverts dans le monde, ceux où il ne se passe pas une semaine sans morts et sans attentats, impliquent l’islam.

L’islam est en guerre contre des démocraties (Pakistan-Inde, Israël-arabes), contre l’islam lui-même (shiites – sunnites au Liban, en Syrie…), en phase de secession (Tchétchénie, Uighurs), ou en phase de conquête (Europe).

Les quelques autres zones de conflit se situent essentiellement en Amérique latine. Au Mexique pour la drogue – mais on y retrouve l’islam avec la présence du Hezbollah ; en Colombie, au Pérou…

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans la même veine, citez un pays démocratique où la population ne se plaint pas de l’immigration musulmane.

A l’inverse, citez une contribution de l’islam au bien-être de l’homme au cours des trente dernières années.

Voyez-vous, l’islam est le champion, lorsqu’il s’agit d’entretenir l’islamophobie. Personne ne fait aussi bien.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz