FLASH
[23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  |  Le mont Saint Michel a été totalement évacué Après qu’un suspect a menacé de tuer un polcier. Recherches en cours  |  [21/04/2018] Arabie saoudite : coups de feu près du palais royal des Saoud. Le prince a été évacué dans un bunker  |  [20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 8 novembre 2013

les-gendarmes-ont-tente-d-arreter-le-chauffard-en-mettant_1413203_460x306

Le gouvernement socialiste français a envisagé ces derniers temps de limiter la vitesse de circulation automobile à 120 km/h sur les autoroutes, 80 km/h sur les routes nationales, et 70 km/h sur le boulevard périphérique parisien.

Il a fini par renoncer. C’est décevant. Puisque le gouvernement pense que l’abaissement des limitations de vitesse fait baisser considérablement le nombre de morts sur les routes, indépendamment ou presque de tout autre facteur, il devrait non seulement ne pas renoncer, mais aller beaucoup plus loin dans sa démarche.

Les limitations envisagées devraient, en suivant la logique en place, être accompagnées d’autres limitations : la vitesse limite devrait être abaissée aussi en ville, 40 km/h au lieu de 50, et 20 au lieu de 30 dans les zones déjà limitées à 30 à l’heure, ce serait sympathique.

Mais ces mesures me sembleraient encore très timides. La voiture est, en soi, un instrument dangereux, non ? Pourquoi, en suivant toujours la logique en place, ne pas abaisser la vitesse partout d’une manière beaucoup plus nette ? Je proposerais, tiens, 30 km/h sur autoroute, 20 km/h sur les autres routes, 10 km/h en ville, 5 km/h dans certaines zones spécifiques !

En suivant la logique en place, le nombre de morts pourrait ainsi se rapprocher de zéro. Le rêve ! La tolérance zéro pour les automobilistes étant déjà en place, le nombre de contraventions pour excès de vitesse augmenterait sans aucun doute considérablement, et on passerait très aisément des 27 000 contraventions pour excès de vitesse dressées chaque jour à bien davantage. Les caisses de l’État se rempliraient sans cesse et combleraient les déficits qui se creusent. La consommation se trouverait amputée dès lors que l’argent qui sort de la poche des automobilistes ne peut plus être dépensé par eux, mais puisqu’en termes socialistes, la société de consommation est dangereuse, ce serait un bienfait. Le nombre de points de permis retirés pourrait crever le plafond annuel présent de dix millions de points, et le nombre de permis de conduire annulés pourrait lui-même exploser.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La consommation d’alcool étant un facteur aggravant, on pourrait envisager de passer à la prohibition : interdire vente et consommation d’alcool sur tout le territoire. La conduite lente pouvant être facteur d’endormissement, il serait, par contre, possible de rendre la consommation de café obligatoire pour tout conducteur et mettre au point des dispositifs s’ajoutant aux alcootests mesurant le taux de caféine ingéré.

En suivant la logique en place, et en l’adossant au célèbre principe de précaution, il faudrait aller plus loin encore, interdire la circulation automobile. Il faudrait certes alors compenser le manque à gagner représenté par les contraventions, et remplacer celui-ci par de nouveaux impôts, mais ce ne devrait pas être un problème pour des socialistes d’inventer de nouveaux impôts. Il y aurait cependant des réticences au sein d’une population qui accepte plus aisément d’être soumise au racket des contraventions. Il faudrait aussi faire fermer les camps de rééducation maoïstes constitués par les stages de récupération de points, et trouver d’autres emplois aux rééducateurs.

Il faudrait aussi envisager les effets de la fermeture des usines automobiles et des sociétés d’importations de véhicules. Pour des socialistes, et surtout pour leurs alliés écologistes, ce serait envisageable. Et puis, cela pourrait relancer les ventes et la fabrication de vélos. Il serait possible d’envisager de grands travaux d’aménagement de transports collectifs comme les socialistes les aiment.

On pourrait proposer un idéal de vie vers lequel le socialisme conduit : l’immobilité forcée, les parcours balisés, sans liberté de choix. Cet idéal, dès lors que les coûts de transaction seraient augmentés et que l’économie glisserait vers la paralysie, se rapprocherait. Il se rapproche déjà à grands pas. Il n’a même jamais été aussi proche…

© Guy Millière, l’article a été publié dans les 4 vérités.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz