Publié par Hervé Roubaix le 8 novembre 2013

110329_c3254_pauvrete-mendiant_sn635

Si vous voulez mon avis, Standard & Poor’s qui vient de dégrafer la note de la France de AA+ à AA n’est pas crédible. Standard & Poor’s est islamophobe, et c’est parce que la première religion de la France est l’islam donc que la France devient lentement musulmane, et que les pays musulmans sont dans la débâcle économique, qu’ils ont dégradé sa note.

Pour avoir un avis objectif sur la santé de l’économie française, il faut écouter le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici. Lui seul sait de quoi il parle, et non ces mangeurs de big mac américains islamophobes qui dénoncent l’échec de cette belle France plurielle.

Pierre Moscovici: les « jugements critiques » de l’agence américaine sont « inexacts ». Voilà qui est envoyé. On sent l’autorité.

Standard & Poor’s : la France a perdu une partie de sa marge de manœuvre financière. « Notamment, il nous semble que les pouvoirs publics disposent désormais d’une marge de manoeuvre réduite pour augmenter les recettes », et donc de réduire l’endettement du pays.

Standard & Poor’s : la France n’est pas en mesure de se réformer en raison d’un chômage élevé, et le gouvernement français n’a pas été capable de « réduire de manière significative le risque que le taux de chômage reste au-dessus de 10% jusqu’en 2016 ».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Standard & Poor’s : « le niveau actuel du chômage amoindrit le soutien populaire en faveur de nouvelles réformes structurelles et sectorielles et affecte les perspectives de croissance à plus long terme ».

Première conséquence directe, si la France est devenue un pays plus risqué, elle devra emprunter à un taux plus élevé. Le taux de l’argent qu’elle emprunte à 10 ans s’est envolé. Peu après 8 heures, ce matin vendredi 8 novembre, le taux est passé à 2,389% contre 2,158% la veille.

En réponse le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et le ministre de l’Economie Pierre Moscovici ont souligné que même ramenée à « AA », la note de la France restait parmi « les meilleures du monde ».

Ah ben alors, ils sont idiots chez Standard & Poor’s. Puisqu’on vous dit que tout va bien !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz