Publié par Hervé Roubaix le 10 novembre 2013

paon

Au journal de 20 heures de David Pujadas sur France 2, jeudi 17 octobre, Fabrice Luchini ridiculise à la fois les paons de la gauche morale, et le pauvre Pujadas qui rit bêtement sans comprendre que Luchini se fout de sa gueule sous son nez.

Un grand moment du grand Luchini…

« J’adorerais être de gauche, c’est un souhait. Mais je trouve que c’est une vertu tellement élevée que j’y ai renoncé ».

Etre de gauche, « c’est un gros boulot, c’est un dépassement de soi. C’est une attitude, une présence à l’autre… Faut être exceptionnel, quand t’es de gauche »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Quand t’es pas de gauche, tu peux être moyen. Quand t’es de gauche, c’est l’excellence : le génie moral, le génie de l’entraide… C’est trop de boulot ! »

« Moi, mon fonds de commerce, ç’a a plutôt été de voir ce qui est petit, moyen, minable chez les êtres humains. »

« Quand Balasko s’indigne, ça a de la gueule »

Mais… »nul ne ment plus qu’un homme indigné (…). Et ça, ça n’est pas pour Josiane ! »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

43
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz