FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 novembre 2013

 

Hollande-14

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Bernard Reynès, député-maire UMP de Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône, en France, a été blessé de plusieurs coups de couteau lors des cérémonies de commémoration du 11 novembre. Cela n’a pas ému grand-monde. En revanche, le régime socialiste français a trouvé insupportable que ce même 11 novembre, des citoyens aient hué le président de la république.

Le régime socialiste français a procédé à 70 arrestations et il a allégué que ces gens seraient tous « d’extrême-droite ». Valls a fait arrêter préventivement et arbitrairement des adhérents du Front national entre autre, venus assister pacifiquement aux cérémonies du 11 novembre à Paris. Je ne comprends pas. Le fait de huer Hollande, ce n’est tout de même pas un acte terroriste.

Sans doute parmi les gens qui ont hué Hollande y avait-il de simples citoyens pas forcément « d’extrême-droite ». Bref, les arrestations perpétrées par le régime socialiste français me semblent constituer une atteinte de plus à la liberté. Ce d’autant que les manifestants d’extrême-gauche, eux, malgré leur tapage, n’ont pas été arrêtés et jetés en prison.

Le régime socialiste français est donc sectaire, sélectif et répressif. Il est aussi terriblement inculte. Ainsi, j’apprends que le Conseiller du chef de l’État, Faouzi Lamdaoui, va marquer le 30e anniversaire de la « marche des beurs ». Il prépare un « livre vérité » sur le vote beur en faveur de la gauche. En charge de la « diversité et de l’égalité » à l’Élysée, ce conseiller prépare en outre un grand « concert hommage » avec les « plus grandes stars » de la scène rap (extraits ; source en bas de page).

De son côté, Ivan Rioufol écrit à propos du 11 novembre (extraits ; source en bas de page) : « La France déchirée ? Elle était aussi, ce lundi matin, sur les Champs Elysées. Le chef de l’Etat, venu commémorer le 11-novembre devant la tombe du Soldat inconnu, y a été hué comme aucun président dans un tel moment symbolique d’unité nationale. Le pacte républicain, qui préservait ces recueillements collectifs, n’a pas résisté à la pression d’une colère populaire dont il est difficile, pour l’instant, de faire la part entre la spontanéité et la démonstration concertée. Cette exaspération contre Hollande est-elle pour autant illégitime ? C’est ce que Manuels Valls a tenté immédiatement de soutenir, en accusant l’extrême droite, le Printemps français et le Renouveau français – cités comme acteurs de cette manifestation antigouvernementale – de « s’en prendre aux valeurs de la république ».

Ivan Rioufol : Le ministre de l’Intérieur a également assuré : « Il n’y avait pas de Bretons », en dépit de personnes arborant des bonnets rouges en signe de solidarité avec la contestation sociale née dans le Finistère. L’erreur de Valls serait de sous-estimer un « sentiment pré-insurrectionnel » (Hervé Morin, ce matin), en se contentant d’accuser le FN des turpitudes habituelles. Il y a, derrière ces incidents, une part de réalité dont la gauche ferait mieux de s’inquiéter. A noter que le député-maire UMP de Chateaurenard (Bouches-du-Rhône) et deux autres personnes ont été blessées à coups de couteau, au cours d’une même cérémonie locale, par un individu présenté comme déséquilibré. Il est bien sûr regrettable, triste même, que la mémoire de la Grande Guerre ne suffise plus à rassembler le pays.

Ivan Rioufol : Mais le président de la République porte sa large part de responsabilité dans l’aggravation de l’éclatement de la nation qu’il prétendait apaiser. L’autisme du hollandisme, qui se comporte comme s’il n’entendait rien des souffrances des gens et des difficultés du pays, conduit à des exaspérations inédites et de plus en plus spectaculaires. Elles ne peuvent sérieusement se résumer à des instrumentalisations menées par l’extrême droite. Ce qui s’est laissé voir sur les Champs Elysées est une des expressions de l’insurrection civique qui vient.

Ivan Rioufol : Et Hollande aurait tort, à son tour, de chercher à récupérer « la grande dynamique mémorielle » autour de la guerre de 14-18, dont il commence à célébrer le centenaire avec un an d’avance. Le chef de l’Etat à tout à perdre à vouloir forcer le parallèle sensé l’identifier en Chef de guerre, mobilisé pour la défense de la patrie et soutenu par une union sacrée. Hollande, l’anti-héros, n’est rien de tout cela. Ce que les Français lui demandent, y compris dans son propre camp, c’est de changer de politique et de reconnaître ses erreurs. Or il se comporte comme ces généraux entêtés qui firent de la « Der des der » une boucherie. S’il veut le bonheur de la France, qu’il le prouve », ajoute Ivan Rioufol (fin des extraits ; ci-dessous, source).

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.lejdd.fr/Politique/Depeches/L-Elysee-organise-un-concert-de-rap-638101

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2013/11/hollade-siffle-recolte-la-temp.html?xtor=RSS-19

   

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :