FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 novembre 2013

xavier-kemlin-arriere-petit-fils-de-geoffroy-guichard-fondateur-de-casino

Préambule : le titre de cet article force volontairement le trait. La raison en est que les médias recouvrent cette affaire d’un brouillard si épais (on n’en parle que sur internet), qu’il faudrait un brise-glaces pour rompre la loi du silence – et encore.

La situation est très intéressante !

« La situation est très intéressante ! » me dit en introduction Xavier Kemlin, dont le dépôt de plainte au pénal contre Valérie Trierweiler avance.

Xavier Kemlin a déposé plainte au pénal contre Valérie Trierweiler pour détournements de fonds publics – « elle n’a aucun lien juridique avec la nation » précise-t-il, et elle ne devrait pas, selon lui, bénéficier de l’argent de l’Etat, « surtout en ces périodes de restrictions où les Français payent de plus en plus d’impôt, et qu’ils ne comprennent pas toutes ces dépenses ».

« D’ailleurs, selon un sondage du Midi Libre, 90.8% des Français déclaraient qu’ils ne veulent pas payer pour Madame Trierweiler, » précise-t-il.

Xavier Kemlin était convoqué, hier 13 novembre, au Pôle économique et financier du tribunal de Grande instance de Paris, pour être entendu en qualité de partie civile.

Une première plainte avait été classée sans suite. Nous en parlions ici.

André Buffard, son avocat, lui avait alors conseillé de redéposer plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Paris, ce qui fut fait. Nous en sommes là.

« Le doyen des juges, m’explique Xavier Kemlin, va maintenant rendre ses conclusions. Soit il va suivre le parquet [JPG : levez la main ceux qui devinent : classer le dossier verticalement], soit il met Trierweiler sous le statut de témoin assistée , soit carrément en examen. »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pour justifier sa demande de refus d’informer, le parquet considère que l’infraction n’est pas caractérisée pour deux raisons :

  • les dépenses engagées par l’Etat pour Madame Trierweiler le sont « dans le cadre de sa fonction de première dame », et
  • « son statut peut être considéré comme un service public (présentation, image de la France, etc) »

Le parquet affirme donc que Madame Trierweiler a « une fonction de service public ».

Xavier Kemlin : « J’ai contesté ces deux points, car 1) il n’y a pas de statut de première dame, et à titre subsidiaire, elle n’a aucun lien juridique avec le président, et 2) j’ai contesté que son rôle soit une fonction de service public, pour ne pas retomber dans les affaires qu’on a connu sous Mitterrand ».

Les arguments du parquet, l’avocat de Monsieur Kemlin les a trouvé « très intéressants », et il est même, selon Kemlin, « enchanté ».

Explication : « si le juge décide de classer l’affaire, nous ferons appel, et ils devront alors justifier leur décision au regard des textes, et ces textes, ils n’existent pas ! »

Xavier Kemlin : « car il n’existe pas de statut de première dame ».

Le doyen des juges doit prendre sa décision vers la fin de l’année.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :