FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 novembre 2013

xavier-kemlin-arriere-petit-fils-de-geoffroy-guichard-fondateur-de-casino

Préambule : le titre de cet article force volontairement le trait. La raison en est que les médias recouvrent cette affaire d’un brouillard si épais (on n’en parle que sur internet), qu’il faudrait un brise-glaces pour rompre la loi du silence – et encore.

La situation est très intéressante !

« La situation est très intéressante ! » me dit en introduction Xavier Kemlin, dont le dépôt de plainte au pénal contre Valérie Trierweiler avance.

Xavier Kemlin a déposé plainte au pénal contre Valérie Trierweiler pour détournements de fonds publics – « elle n’a aucun lien juridique avec la nation » précise-t-il, et elle ne devrait pas, selon lui, bénéficier de l’argent de l’Etat, « surtout en ces périodes de restrictions où les Français payent de plus en plus d’impôt, et qu’ils ne comprennent pas toutes ces dépenses ».

« D’ailleurs, selon un sondage du Midi Libre, 90.8% des Français déclaraient qu’ils ne veulent pas payer pour Madame Trierweiler, » précise-t-il.

Xavier Kemlin était convoqué, hier 13 novembre, au Pôle économique et financier du tribunal de Grande instance de Paris, pour être entendu en qualité de partie civile.

Une première plainte avait été classée sans suite. Nous en parlions ici.

André Buffard, son avocat, lui avait alors conseillé de redéposer plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Paris, ce qui fut fait. Nous en sommes là.

« Le doyen des juges, m’explique Xavier Kemlin, va maintenant rendre ses conclusions. Soit il va suivre le parquet [JPG : levez la main ceux qui devinent : classer le dossier verticalement], soit il met Trierweiler sous le statut de témoin assistée , soit carrément en examen. »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pour justifier sa demande de refus d’informer, le parquet considère que l’infraction n’est pas caractérisée pour deux raisons :

  • les dépenses engagées par l’Etat pour Madame Trierweiler le sont « dans le cadre de sa fonction de première dame », et
  • « son statut peut être considéré comme un service public (présentation, image de la France, etc) »

Le parquet affirme donc que Madame Trierweiler a « une fonction de service public ».

Xavier Kemlin : « J’ai contesté ces deux points, car 1) il n’y a pas de statut de première dame, et à titre subsidiaire, elle n’a aucun lien juridique avec le président, et 2) j’ai contesté que son rôle soit une fonction de service public, pour ne pas retomber dans les affaires qu’on a connu sous Mitterrand ».

Les arguments du parquet, l’avocat de Monsieur Kemlin les a trouvé « très intéressants », et il est même, selon Kemlin, « enchanté ».

Explication : « si le juge décide de classer l’affaire, nous ferons appel, et ils devront alors justifier leur décision au regard des textes, et ces textes, ils n’existent pas ! »

Xavier Kemlin : « car il n’existe pas de statut de première dame ».

Le doyen des juges doit prendre sa décision vers la fin de l’année.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz