Quantcast
FLASH
[10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 novembre 2013

xavier-kemlin-arriere-petit-fils-de-geoffroy-guichard-fondateur-de-casino

Préambule : le titre de cet article force volontairement le trait. La raison en est que les médias recouvrent cette affaire d’un brouillard si épais (on n’en parle que sur internet), qu’il faudrait un brise-glaces pour rompre la loi du silence – et encore.

La situation est très intéressante !

« La situation est très intéressante ! » me dit en introduction Xavier Kemlin, dont le dépôt de plainte au pénal contre Valérie Trierweiler avance.

Xavier Kemlin a déposé plainte au pénal contre Valérie Trierweiler pour détournements de fonds publics – « elle n’a aucun lien juridique avec la nation » précise-t-il, et elle ne devrait pas, selon lui, bénéficier de l’argent de l’Etat, « surtout en ces périodes de restrictions où les Français payent de plus en plus d’impôt, et qu’ils ne comprennent pas toutes ces dépenses ».

« D’ailleurs, selon un sondage du Midi Libre, 90.8% des Français déclaraient qu’ils ne veulent pas payer pour Madame Trierweiler, » précise-t-il.

Xavier Kemlin était convoqué, hier 13 novembre, au Pôle économique et financier du tribunal de Grande instance de Paris, pour être entendu en qualité de partie civile.

Une première plainte avait été classée sans suite. Nous en parlions ici.

André Buffard, son avocat, lui avait alors conseillé de redéposer plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Paris, ce qui fut fait. Nous en sommes là.

« Le doyen des juges, m’explique Xavier Kemlin, va maintenant rendre ses conclusions. Soit il va suivre le parquet [JPG : levez la main ceux qui devinent : classer le dossier verticalement], soit il met Trierweiler sous le statut de témoin assistée , soit carrément en examen. »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pour justifier sa demande de refus d’informer, le parquet considère que l’infraction n’est pas caractérisée pour deux raisons :

  • les dépenses engagées par l’Etat pour Madame Trierweiler le sont « dans le cadre de sa fonction de première dame », et
  • « son statut peut être considéré comme un service public (présentation, image de la France, etc) »

Le parquet affirme donc que Madame Trierweiler a « une fonction de service public ».

Xavier Kemlin : « J’ai contesté ces deux points, car 1) il n’y a pas de statut de première dame, et à titre subsidiaire, elle n’a aucun lien juridique avec le président, et 2) j’ai contesté que son rôle soit une fonction de service public, pour ne pas retomber dans les affaires qu’on a connu sous Mitterrand ».

Les arguments du parquet, l’avocat de Monsieur Kemlin les a trouvé « très intéressants », et il est même, selon Kemlin, « enchanté ».

Explication : « si le juge décide de classer l’affaire, nous ferons appel, et ils devront alors justifier leur décision au regard des textes, et ces textes, ils n’existent pas ! »

Xavier Kemlin : « car il n’existe pas de statut de première dame ».

Le doyen des juges doit prendre sa décision vers la fin de l’année.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz