FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 15 novembre 2013

Mideast Israel Ethiopian Jews

C’est confirmé, Alain Soral aime les Juifs.

Déjà, nous avions remarqué qu’il ne cesse de parler d’eux, tantôt pour expliquer combien ils sont puissants, une qualité dont tout le monde rêve, combien ils s’entraident, et l’on sait combien l’entraide est souhaitable et encouragée en ces temps difficiles, et comment ils réussissent – et c’est le but de chacun.

Il aime tellement les Juifs, qu’il vient de leur consacrer cinq livres – coup sur coup. Cinq livres consacrés aux Juifs, un véritable homage.

Ceux qui suivent Alain Soral aiment aussi beaucoup les Juifs, c’est mécanique : ils seraient lassés s’ils n’aimaient pas entendre Soral décrire leur efficacité, leurs accomplissements et leurs performances.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Donc, Alain Soral a célébré de façon plus formelle encore ces champions incontestés du prix Nobel.

Car il faut bien le reconnaître :

• 20% de la totalité des 850 prix Nobel ont été décernés à des Juifs, alors qu’ils représentent moins de 0.2% de la population mondiale,

• Les Juifs ont remporté 41% de tous les prix Nobel d’économie, 28% des prix de médecine, 26% des prix de physique, 19% des prix de chimie, 13% des prix de Littérature,

• Surtout, 9% des prix Nobel de la paix ont été décernés à des Juifs, ce qui est bien normal, puisque les Juifs, contrairement aux autres peuples dont les pays ont été conquis par la guerre, les Juifs donc, n’ont jamais envahi aucun pays.

Tout cela méritait bien de leur consacrer de l’attention, afin que leur génie ne reste pas méconnu. C’est chose faite par Alain Soral, qui d’un coup a publié cinq livres à eux exclusivement consacrés :

  • Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme, de Paul-Eric Blanrue,
  • La France juive, d’Edouard Drumont,
  • Le Salut par les juifs, de Léon Bloy,
  • Le Juif international, d’Henry Ford,
  • et La Controverse de Sion, de Douglas Reed.

Mais fait étrange, le juge des référés de Bobigny a ordonné l’interdiction de ces livres pour antisémitisme. C’est vraiment pas de chance pour Soral, quel acharnement injuste contre lui. Un des livres a été totalement interdit, et les autres ont été partiellement censurés.

Je n’ai pas lu les livres en question.

Mais je suis certain que si Alain Soral avait partout remplacé le mot juif par israéliens ou sionistes, rien de cela ne serait arrivé. En fait, les livres auraient même été applaudis par la presse.

Car la justice a reproché aux livres les délits « d’injure envers une groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion déterminée », de « négation de crime contre l’humanité » et de « provocation à la haine raciale ».

Jamais aucun article de presse, aucune émission télé ou radio, aucune déclaration antisionistes n’ont reçus de telles condamnations. Les gardiens attentifs de la pensée correcte ne reprochent jamais aux antisionistes de faire de la stigmatisation ou des amalgames, comme cela se dit concernant l’islam.

Une vraie faute de débutant, monsieur Alain Soral. Conseil : contactez Shlomo Sand. Il sait lui, comment écrire des livres qui n’insultent pas un groupe de personnes, des livres qui ne provoquent pas à la haine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz