FLASH
[19:13] Le Premier ministre Netanyahou vient de quitter brusquement une réunion de cabinet pour un appel « d’importance nationale »  |  Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 novembre 2013

chiottes-2

Michel Garroté, réd en chef  –-  L’ONU a lancé un appel à mettre fin à la défécation à l’air libre d’ici à 2025, à l’occasion de la première Journée mondiale des toilettes, mardi 19 novembre 2013. Un tiers de la population mondiale, près de 2,5 milliards de personnes, n’ont pas accès à des installations sanitaires correctes.

On pourrait éviter que des enfants ne meurent de diarrhée chaque année. De plus, des enfants sont atteints de maladies graves, en raison de l’absence d’assainissement et du manque d’hygiène, raconte dans un message délivré pour cette Journée.

chiottes-1

Le problème, c’est qu’on va aux chiottes parce qu’on a la diarrhée et non pas l’inverse, à savoir, attraper la diarrhée parce qu’on a été aux chiottes. La « défécation à l’air libre » est encore pratiquée par plus d’un milliard de personnes, dont 620 millions en Inde. Depuis des décennies, des centaines de milliers de scouts chient à l’air libre et ce n’est pas cela, en soi, qui leur donne, éventuellement, la diarrhée.

L’ONU veut y mettre fin d’ici à 2025. « Il faut en finir avec les tabous et faire de l’assainissement pour tous une priorité de développement à l’échelle mondiale », raconte l’ONU. Pour les pays en développement, le coût de la mauvaise qualité de l’eau et de l’assainissement s’élève à quelque 260 milliards de dollars par an, soit 1,5% de leur produit intérieur brut. C’est donc bien l’eau, le problème, et, non pas, les défécations à l’air libre en elles-mêmes.

chiottes-4

« Nous sommes loin d’avoir atteint la cible des objectifs du Millénaire pour le développement qui consiste à réduire de moitié le pourcentage de la population qui n’a pas accès à des services d’assainissement de base », raconte l’ONU.

« Nous devons de toute urgence mettre les bouchées doubles », ose raconter l’ONU dans son message rédigé sur du papier de chiottes. Sauf que ce n’est pas en mettant « les bouchées doubles » qu’on va réduire les défécations sous forme de diarrhées à l’air libre.

chiottes-3

L’objectif fixé par l’ONU était de faire passer, de 51% à 25% de la population mondiale en 2015, le nombre de personnes sans accès à un assainissement de qualité. Le pourcentage de personnes sans accès à un assainissement de qualité est encore de 36% de la population mondiale. Et le 64% restant, chie-t-il dans la soie en buvant du Champagne ?

Plus sérieusement, il existe des moyens simples et peu coûteux pour gérer les défécations à l’air libre. De toute évidence, l’ONU n’est pas l’organisme ad hoc en la matière. Une coopération avec le secteur privé serait infiniment plus efficace. En instaurant, mardi 19 novembre 2013, la première « Journée mondiale des toilettes », l’ONU, une fois de plus, gaspille notre argent, se moque du monde et se couvre de ridicule. C’est un peu la merde quoi…

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

chiottes-5

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz