FLASH
[21/11/2017] Religion d’amour : au moins 50 morts dans l’explosion terroriste d’une mosquée au Nigeria  |  Religion de paix : des dizaines de morts dans une mosquée du Nigéria  |  « Si Fox News avait existé, les agressions sexuelles de Bill Clinton auraient été révélés, et il n’aurait jamais été élu président »  |  [20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 novembre 2013

chiottes-2

Michel Garroté, réd en chef  –-  L’ONU a lancé un appel à mettre fin à la défécation à l’air libre d’ici à 2025, à l’occasion de la première Journée mondiale des toilettes, mardi 19 novembre 2013. Un tiers de la population mondiale, près de 2,5 milliards de personnes, n’ont pas accès à des installations sanitaires correctes.

On pourrait éviter que des enfants ne meurent de diarrhée chaque année. De plus, des enfants sont atteints de maladies graves, en raison de l’absence d’assainissement et du manque d’hygiène, raconte dans un message délivré pour cette Journée.

chiottes-1

Le problème, c’est qu’on va aux chiottes parce qu’on a la diarrhée et non pas l’inverse, à savoir, attraper la diarrhée parce qu’on a été aux chiottes. La « défécation à l’air libre » est encore pratiquée par plus d’un milliard de personnes, dont 620 millions en Inde. Depuis des décennies, des centaines de milliers de scouts chient à l’air libre et ce n’est pas cela, en soi, qui leur donne, éventuellement, la diarrhée.

L’ONU veut y mettre fin d’ici à 2025. « Il faut en finir avec les tabous et faire de l’assainissement pour tous une priorité de développement à l’échelle mondiale », raconte l’ONU. Pour les pays en développement, le coût de la mauvaise qualité de l’eau et de l’assainissement s’élève à quelque 260 milliards de dollars par an, soit 1,5% de leur produit intérieur brut. C’est donc bien l’eau, le problème, et, non pas, les défécations à l’air libre en elles-mêmes.

chiottes-4

« Nous sommes loin d’avoir atteint la cible des objectifs du Millénaire pour le développement qui consiste à réduire de moitié le pourcentage de la population qui n’a pas accès à des services d’assainissement de base », raconte l’ONU.

« Nous devons de toute urgence mettre les bouchées doubles », ose raconter l’ONU dans son message rédigé sur du papier de chiottes. Sauf que ce n’est pas en mettant « les bouchées doubles » qu’on va réduire les défécations sous forme de diarrhées à l’air libre.

chiottes-3

L’objectif fixé par l’ONU était de faire passer, de 51% à 25% de la population mondiale en 2015, le nombre de personnes sans accès à un assainissement de qualité. Le pourcentage de personnes sans accès à un assainissement de qualité est encore de 36% de la population mondiale. Et le 64% restant, chie-t-il dans la soie en buvant du Champagne ?

Plus sérieusement, il existe des moyens simples et peu coûteux pour gérer les défécations à l’air libre. De toute évidence, l’ONU n’est pas l’organisme ad hoc en la matière. Une coopération avec le secteur privé serait infiniment plus efficace. En instaurant, mardi 19 novembre 2013, la première « Journée mondiale des toilettes », l’ONU, une fois de plus, gaspille notre argent, se moque du monde et se couvre de ridicule. C’est un peu la merde quoi…

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

chiottes-5

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz