FLASH
[23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 21 novembre 2013

3769552030

Me Emmanuelle Hauser-Phelizon, l’ancienne avocate d’Abdelhakim Dekhar dans l’affaire du terrorisme d’extrême gauche Rey-Maupin en 1994 vient de déclarer sur Europe 1 : « Surprise oui et non de le retrouver ici. Je pensais le revoir dans un dossier de terrorisme islamiste ».

Mais Dekhar, dont l’avocate dit « je ne suis jamais arrivée à le cerner », avait plusieurs visages. « Des courriers retrouvés dans la voiture » où il se trouvait, a déclaré Manuel Valls, se réclament de l’islamisme et de l’anticapitalisme, tous deux unis pour faire tomber la démocratie et la liberté.

C’est contre une banque, symbole du capitalisme vomit par le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), et contre Libération, proche du pouvoir PS, son ennemi juré, qu’Abdelhakim Dekhar a frappé. Dekhar était-il dans la mouvance du NPA ? Les enquêteurs le diront.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Hélas pour les rédactions, dont il se dit en coulisse que certains des journalistes salivaient jusque sur leurs claviers en préparant leurs papiers, si l’appartenance blanche du suspect se confirmait, ils ne leur reste maintenant que l’option de dénoncer toute récupération politique. Avec une note dans sa voiture sur l’islamisme et l’anticapitalisme, il est évident que la dimension politique n’a pas effleuré le tueur.

« Une marée rouge contre le gouvernement et sa politique au service du grand patronat, voilà ce qu’il nous faut préparer au mois de décembre » peut-on lire sur le site du NPA. Dekhar n’a pas attendu décembre.

Le terrorisme n’évolue pas. Il ne se transforme pas. Il est têtu, au désespoir des journalistes. Il est le langage des islamistes et de l’extrême-gauche ultra violente. Dekhar semble être les deux.

Ce matin, les journaux algériens – Abdelhakim Dekhar, né en Moselle, est algérien d’origine- sont silencieux. Pas un entrefilet.

BZjB4zFCEAAj2TM

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz