FLASH
[11/12/2017] New York : le terroriste qui a fait exploser une bombe (4blessés légers) s’appelle Afrad Zakhmi, 22 ans du Blangadesh. Et oui encore et toujours ce sont les musulmans qui commettent le plus d’attentats  |  Un migrant musulman du Bangladesh a tenté de faire exploser une bombe a New York  |  Imam Tawhidi: « ouvrez les yeux, nos leaders ont volé nos nations et ils ont accusé Israël et les USA. Puis ils nous ont dit de chanter des slogans de mort à l’occident »  |  [10/12/2017] Netanyahu donne une leçon d’histoire à Macron: « Jérusalem n’a jamais été la capitale d’un autre peuple. Plus vite les Palestiniens accepteront cette réalité, plus vite nous arriverons à la paix »  |  Netanyahu à Paris : « la stratégie d’Israël est de se servir de [ses nouveaux alliés] du monde Arabe pour forcer les Palestiniens à être réalistes sur le processus de paix »  |  Netanyahu à Macron : « Paris est la capitale de la France. Jérusalem est la capitale d’Israël. Nous respectons votre histoire et vos choix, et je sais qu’en tant qu’ami, vous respectez la nôtre »  |  Netanyahu à propos d’Erdogan: « quand on bombarde les villages kurdes, aide l’Iran et soutient le Hamas on ne peut pas donner des leçons de morale à Israël »  |  Vendée : la crèche de Noël définitivement autorisée à La Roche-sur-Yon  |  Paris : Manifestation antisémite contre Israël: une femme d’un certain âge, pro-israélienne, attaquée par des antisionistes  |  Jérusalem : attentat au couteau. Un jeune de 25 ans dans un état critique  |  Ce dimanche, Tsahal a découvert et détruit un autre tunnel terroriste du Hamas  |  59% des Français ont une vision négative de l’avenir de la France (Sondage JDD 9 décembre 2017)  |  Après la décision de Trump de reconnaître que Jérusalem est en effet la capitale israélienne, une centaine de personnes attaquent une synagogue de Suède. Et la gauche soutient que les antisionistes ne sont pas des antisémites !  |  [09/12/2017] Macron, le honteux héritier de l’idéologie pétainiste, s’allie à la Turquie pour réclamer l’annulation de Trump sur Jérusalem  |  La Cour suprême donne une 1ere victoire à Trump sur les « dreamers », illégaux arrivés mineurs aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 novembre 2013

niqab-09g

Une femme portant le niqab se rend chez un médecin pour se faire ausculter. Le généraliste lui demande de retirer son voile qui couvre entièrement son visage, et dont on ne voit que les yeux au travers d’une étroite fente. Cette dernière refuse. Le médecin, à son tour, refuse de l’examiner.

La femme, entièrement voilée n’a pas voulu montrer son visage au médecin à qui elle demande pourtant une auscultation et était prête à se dévêtir. Que voulait-elle ? Qu’il ausculte sa burka? Face à son refus obstiné, le docteur n’a eu d’autre alternative que de la sommer de quitter son cabinet.

Le généraliste qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré à Webdo (un média tunisien car l’incident se passe en Tunisie) que c’était la deuxième fois qu’il était confronté à une situation de ce genre.

Pour des raisons médico-légales, il ne pouvait examiner sa patiente sans voir son visage. «Il faut que je sache à qui j’ai affaire. Je délivre une ordonnance qui m’engage avec la patiente et la carte d’identité, le nom et l’âge ne suffisent pas. J’ai également une certaine responsabilité vis-à-vis des assurances, etc…». «Qui me dit que ce n’est pas une arnaque, qu’on ne vient pas obtenir un certificat médical, une ordonnance, pour une autre personne ?!»

Les tentatives d’arnaques aux médicaments, aux arrêts de travail, ne sont pas une spécialité hexagonale.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La deuxième raison de son refus est d’ordre médical : «On n’examine pas seulement le corps lorsqu’on ausculte un malade, mais aussi les expressions du visage qui permettent de déceler des état». « Cela fait partie de la relation qui existe le médecin et son patient. »

Allez faire comprendre ça à des gens qui vivent comme des arriérés, mais insistent pour profiter de la modernité.

«Si une patiente refuse de se dévêtir, je peux refuser de l’examiner, mais dans ce cas précis j’ai refusé d’examiner quelqu’un qui n’a pas accepter de dévoiler son visage ! Car c’est quand même paradoxal de voir qu’une femme refuse de montrer son visage et était prête à se dévêtir pour un examen médical !»

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info

http://www.webdo.tn/2013/11/19/un-medecin-refuse-dexaminer-une-niqabee-qui-na-pas-voulu-devoiler-son-visage/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz