FLASH
[17/01/2018] Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 novembre 2013

À Toulouse, une sexagénaire a été jetée dans la Garonne par deux hommes pour une cigarette refusée. Son fils témoigne. La police a lancé un appel à témoins.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Ma mère est une miraculée car elle ne sait pas nager. Je me demande comment elle a pu s’en sortir dans une Garonne à trois degrés et totalement en crue», s’interroge Sacha, le fils d’une femme de 67 ans agressée par deux hommes actuellement recherchés par la police.

Mercredi, en début de soirée, cette retraitée, qui vit dans le Tarn, a été prise à partie dans le centre de Toulouse par deux hommes qui lui ont demandé du feu, puis une cigarette. «Elle avait du feu, mais pas de cigarettes, car elle a arrêté de fumer il y a trois semaines», raconte son fils avant de poursuivre: «Manifestement, les deux hommes n’ont pas apprécié sa réponse. Le ton est donc monté rapidement. Ma mère ne s’est pas laissée faire car elle a du caractère! C’est à partir de ce moment là qu’il y a eu un déchaînement de violence. Les deux hommes, très éméchés, l’ont bousculé, frappé et même insulté, en la traitant de ‘vielle peau’».
La police est persuadée que cette femme dit vrai

L’homme poursuit: «Ma mère a résisté un moment, mais ils ont decidé de la conduire à proximité du quai, en bordure de Garonne, et là, ils l’ont pousée en contrebas. Une chute de trois mètres dans la Garonne, glacée et boueuse. Lorsqu’ils l’ont poussé à l’eau, elle m’a dit qu’ils rigolaient. Pour eux, c’était un jeu. Un combat inégal. Ma mère, elle mesure 1m55, pèse 45 kg, c’est une crevette!»

La sexagénaire aurait perdu connaissance avant de se resaisir après avoir dérivé plus de 800 mètres. Elle est parvenue à s’agripper à un rondin de bois et a tenu bon avant d’être ramenée sur les quais de la Garonne par un pompier qui a plongé dans l’eau glacée. La retraitée était en état d’hypothermie avancée. Transferée à l’hôpital Purpan, elle a raconté quelques heures plus tard son histoire incroyable aux enquêteurs.

Après avoir auditionné cette femme, les policiers sont convaincus de la véracité des faits. Un appel a témoins a été lancé. La brigade criminelle de Toulouse est chargée de l’enquête. «J’espère que cela va aboutir, mais ce ne sera pas facile», confie le fils de la victime. Depuis vendredi soir, la sexagénaire a regagné son domicile dans le Tarn. «Elle est encore sous le choc, elle essaie de se remettre», souligne son fils qui précise: «elle a envie d’oublier cette sale histoire».

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/23/01016-20131123ARTFIG00306-quand-ils-ont-pousse-ma-mere-dans-la-garonne-ils-rigolaient.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz