FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 24 novembre 2013

mqdefault

J’écrirai plus longuement sur le sujet demain, mais ce qui vient de se passer est grave.

Barack Obama voulait un accord avec les mollahs d’Iran. Il le voulait absolument. Il l’a obtenu. Dans la nuit de samedi à dimanche. Cet accord sera présenté sous un jour favorable par Laurent Fabius et les médias français, mais il équivaut à céder énormément à l’Iran en échange de presque rien : l’Iran promet de se défaire de son combustible nucléaire hautement enrichi, nécessaire pour faire une arme atomique, mais il n’y a aucune garantie qu’il le fera, et aucune possibilité réelle de vérification dans l’accord. Ses installations nucléaires restent intacts.

Des inspecteurs sont censés les visiter, mais seront sans doute aussi utiles que ceux qui ont démantelé les armes chimiques syriennes. En échange, le système de sanctions contre l’Iran sera levé, même si diverses sanctions resteront en place.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les relations commerciales avec l’Iran pourront reprendre. Tout ce monde diplomatique se reverra dans six mois, mais il sera impossible de réunir à nouveau les six protagonistes qui ont fait face à l’Iran et d’obtenir d’eux un accord unanime sur de nouvelles sanctions. Ce qui veut dire que le régime iranien a gagné sur l’essentiel, et que les six partenaires de l’Iran ont presque tout cédé en échange de vagues espoirs commerciaux.

Dans les faits le régime des mollahs est reconnu par l’Europe et les Etats-Unis, bien qu’il y a trois jours encore Khamenei ait tenu des propos porteurs d’intentions génocidaires contre Israël. L’Occident a perdu pour l’essentiel. Je ne sais encore la réaction du gouvernement israélien ou du gouvernement saoudien. Ces réactions ne seront pas très bonnes. Je le comprends. Chamberlain après avoir cédé à Munich à Hitler a reçu un accueil de foules enthousiastes et de politiciens lucides plus consternés. Je fais partie cette nuit des gens consternés. Même si je m’y attendais.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz